Le Boxer est une race de chien au physique semblable à nulle autre, qui fait partie des animaux les plus courageux, loyaux et affectueux.

Très joueur, c’est un compagnon dynamique et débordant d’enthousiasme, qui peut se montrer un peu brusque si son maître ne prend pas soin de le dépenser tous les jours.

Fiche d’identité du Boxer

Nom(s) officiel(s)

Boxer ou Deutcher Boxer

De quel Groupe fait-il partie (FCI) ?

Groupe 2 « Chiens de type Pinscher et Schnauzer -Molossoïdes – Chiens de montagne et de bouvier suisses », section 2.1 « Molossoïdes type dogue ».

Il doit être confirmé avec une épreuve de travail.

Son Origine

Le Boxer est originaire d’Allemagne et descend de différentes races de chiens de combat, dont le Bullenbeisser, réputé pour son immense courage.

Néanmoins, ses racines plus lointaines semblent provenir d’Orient, comme la plupart des chiens de type molosse.

Son Histoire

À l’origine, le Bullenbeisser était un molosse destiné à la protection des biens, et particulièrement des troupeaux.

Il était aussi utilisé à la chasse pour saisir et maintenir le gibier en attendant que le chasseur l’achève.

De fait, une mâchoire puissante et large était fort recherchée et a profondément modelé l’apparence du Boxer que l’on connaît.

Les anciennes sélections en ont fait un animal très agressif, presque incontrôlable, destiné à combattre des taureaux et des ours.

Des sélections plus récentes ont, quant à elles, permis de retrouver le caractère loyal, fier et docile du Bullenbeisser d’antan.

Le premier standard de la race est publié en 1902, et le Boxer est classé comme un chien de travail depuis 1924.


Ses caractéristiques physiques

Taille

53 cm à 63 cm au garrot.

Poids

25 kg à 38 kg

Type de Poil

Le poil du Boxer est ras, plaqué et brillant.

Couleur

Plusieurs robes sont admises, allant du sable au noir en passant par le fauve et le rouge.

Le Boxer doit obligatoirement présenter un masque noir. (1)

Ses caractéristiques comportementales

Caractère

Le Boxer est apprécié pour son caractère très franc, dénué de toute sournoiserie et relativement prévisible.

C’est un compagnon d’un naturel joyeux, très fidèle à son maître, qui fait un excellent gardien et un chien de famille agréable.

Il peut cependant se montrer vigilant face aux inconnus, brusque dans ses mouvements et entêté lorsqu’il se laisse déborder par ses émotions.

Éducation

Le Boxer n’est pas un chien difficile à éduquer à proprement parler, car il se montre très attentif à son maître et toujours enthousiaste à l’idée de réaliser sa mission !

Cependant, son maître devra apporter un grand soin à son éducation pour éviter d’encourager l’instinct combatif de ce chien courageux qui n’éprouve aucune peur face à ses adversaires.

Tout savoir sur la santé du Boxer

Forces et faiblesses du Boxer

Les sélections visant à adoucir le caractère du Boxer l’ont rendu quelque peu fragile physiquement, mais les éleveurs sérieux travaillent pour éliminer les tares génétiques et proposent généralement des chiots dénués de prédispositions médicales.

Gourmand, le Boxer peut aussi très vite grossir si son maître ne le rationne pas correctement et ne lui propose pas suffisamment d’exercice.

Espérance de vie

Environ 10 ans.

Vaccins obligatoires et Vermifuge

Si vous ne voyagez pas avec votre Boxer, sa vaccination n’est pas obligatoire, mais « seulement » hautement recommandée.

Pour conserver votre animal en bonne santé, je vous conseille vivement de prendre l’avis de votre vétérinaire au sujet des vaccins nécessaires pour lui assurer une longue vie.

Le Boxer étant plutôt un chien d’extérieur, il doit être vermifugé 2 à 3 fois par an pour être protégé contre les maladies transmises par les parasites.

Prédispositions médicales

Le Boxer peut être sujet à des atteintes cardiaques et respiratoires, bien que les éleveurs luttent activement contre ces prédispositions.

Comme de nombreux molosses, il supporte mal les fortes chaleurs et peut présenter des difficultés à respirer après un exercice trop intense.

Le Boxer est aussi susceptible de développer une pathologie rare, l’axonopathie progressive du boxer, qui entraîne une dégénérescence du système nerveux. (2)

Par conséquent, comment bien assurer mon Boxer ?

Malgré son côté loyal et la sélection visant à éliminer son comportement agressif, le Boxer reste un molosse dominant et impulsif.

Aussi, s’il n’est pas un chien particulièrement agressif envers les humains – quoiqu’il puisse se montrer méfiant – il est généralement bagarreur avec les autres chiens.

Une assurance responsabilité civile est donc obligatoire pour vous protéger en cas de blessure causée au chien d’autrui.

De même, une assurance santé canine sera un véritable plus pour régler la facture vétérinaire si votre chien venait à se blesser.

chien boxer

La nutrition recommandée pour ce chien

Attention à ne pas donner à votre Boxer une alimentation trop riche qui amplifiera sa tendance au surpoids…

Des croquettes industrielles de bonne qualité en quantité raisonnable permettront de répondre à tous ses besoins.

L’eau est aussi très importante et doit être toujours disponible en grande quantité.

Quel budget pour un Boxer?

Prix et coût d’acquisition

800 € à 1 500 € environ.

Coût d’entretien et alimentation

Votre Boxer aura besoin de 40€ à 60€ de croquettes mensuels en fonction de sa taille, son âge, son poids et son activité physique.

Mutuelle santé

Le Boxer mérite une couverture qui saura le protéger en cas de blessure accidentelle, car il est susceptible de se mettre en mauvaise posture du fait de son caractère intrépide et tempétueux.

N’étant pas un chien des plus rustiques, je vous suggère également d’opter pour une formule couvrant les frais vétérinaires consécutifs aux maladies.

Une formule moyenne, allant de 25€ à 35€ mensuels, devrait convenir à un jeune Boxer et offrir aux maîtres une certaine tranquillité d’esprit.

un chien boxer

Pour qui est faite cette race de chien ?

Le Boxer est un bon chien de famille qui supporte très mal la solitude et aura besoin d’un maître présent et sportif.

Il a, en effet, autant besoin d’attention qu’il a besoin de se dépenser pour canaliser son énergie débordante.

Pour quelles conditions de vie ?

Le Boxer vit aussi bien à l’extérieur qu’en intérieur, à condition de ne pas être exposé à des températures extrêmes et de ne pas demeurer seul.

Sociable, il appréciera davantage vivre auprès de son maître et de sa famille plutôt que dans une niche au fond du jardin.

Sportivité et niveau d’activité

Très sportif, le Boxer a besoin de se dépenser pour conserver un tempérament équilibré et une bonne santé physique.

Attention cependant à ne pas trop le laisser jouer les acrobates durant sa croissance pour éviter les problèmes de dysplasie de la hanche.

Simplicité d’éducation

Le Boxer n’est pas un chien particulièrement difficile, mais il peut se montrer dominant et doit très vite comprendre les limites qui lui sont imposées pour prendre le pli.

Son fort tempérament en fait un animal têtu qui réagit très mal en cas de rapport de force et doit absolument être éduqué en douceur.

De fait, ce n’est pas le chien le plus simple à éduquer pour un maître novice, mais un expert pourra facilement révéler les aptitudes hors norme de ce chien exceptionnel !

Compatibilité avec les enfants

Le Boxer est un chien qui s’entend très bien les enfants et adore jouer les nounous !

Il peut cependant se montrer brutal dans les jeux, car il semble parfois ne pas avoir conscience de sa grande force et de son incroyable énergie.

Cohabitation avec les autres animaux

Il est recommandé de socialiser le Boxer dès son plus jeune pour améliorer son caractère et son comportement.

C’est cependant un chien dominant qui ne cohabitera pas forcément très bien avec d’autres animaux.

chien boxer

Faire garder son Boxer

Faire garder son Boxer en cas d’absence peut s’avérer compliqué, car cette race est plutôt méfiante envers les inconnus et ne jure que par son maître…

Tout dépend du caractère de chaque chien et des habitudes qui lui ont été données dès son plus jeune âge !

Les accessoires adaptés à cette race de chien

Le Boxer est un molosse qui a la mauvaise habitude de tirer sur sa laisse et présente une prédisposition aux problèmes respiratoires…

On préférera donc le harnais au collier pour éviter tout problème d’étranglement et d’écrasement de la trachée.

Une gamelle « antiglouton » peut aussi être une bonne idée pour ce grand gourmand qui a tendance à vider son assiette en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « wouf » !

Comment éduquer un Boxer?

Forces et faiblesses du Boxer

Le Boxer est un chien entêté, sans peur et sans remords, qui a tendance à foncer sans réfléchir lorsqu’il est titillé par un élément de son environnement, et ce nonobstant les ordres de son maître.

On pourrait donc le qualifier de peu obéissant, bien qu’il démontre pourtant un enthousiasme sans failles à l’idée de satisfaire son maître.

Éveillé et intelligent, il comprend vite les ordres et les règles de vie s’ils lui sont inculqués tôt.

Comment démarrer l’éducation d’un Boxer ?

Seul

S’il s’agit d’un Chiot

Il est important de tisser un lien de confiance au plus tôt en travaillant le rappel avec son chiot dès son plus jeune âge.

Le rappel doit être travaillé au quotidien, sans pour autant en demander trop à votre petit Boxer qui ne parviendra pas à rester concentré bien longtemps.

Apprenez-lui à vous écouter aux cours de séances de jeu, tout en le laissant se dépenser sans le rappeler à l’ordre en permanence.

Inculquez-lui également au plus tôt les limites à ne pas franchir avec une grande fermeté et une constance infaillible.

S’il s’agit d’un Adulte

Moins malléable, un Boxer adulte peut très bien se dresser si son maître s’y connaît suffisamment en comportement canin.

Les règles de vie doivent lui être inculquées avec douceur et fermeté, sans jamais montrer d’hésitations ou de contre sens.

La logique et l’intelligence doivent être au cœur de vos méthodes éducatives pour obtenir un compagnon correctement éduqué et bien équilibré.

En faisant appel à un éducateur

Le comportement têtu et impulsif du Boxer peut être facilement canalisé par un éducateur compétent connaissant bien cette race de chien.

En ligne ou en direct, l’éducateur canin peut donc être un atout précieux pour obtenir le meilleur de ce compagnon d’exception.

Allez consulter un éducateur physique

L’école des chiots est l’endroit parfait pour apprendre à votre Boxer à bien se comporter avec d’autres chiens et avec les humains.
Cette solution est plus coûteuse, mais drastiquement efficace !

Consultez un éducateur canin en ligne

Les éducateurs en ligne prodiguent des conseils personnalisés et vous accompagnent pas à pas dans l’éducation de votre chiot.

Moins chère que les éducateurs physiques, c’est cependant une solution qui demande davantage d’efforts de la part du maître et peut tourner à la catastrophe avec des novices ne parvenant pas à appliquer les méthodes transmises en ligne.

En utilisant une formation créée par un éducateur canin professionnel

Les formations élaborées par des professionnels du comportement canin sont fort enrichissantes pour les maîtres qui veulent s’essayer au dressage tout seul.

Elles permettent non seulement d’apprendre des méthodes pour éduquer votre toutou, mais aussi d’en savoir un peu plus sur le comportement canin et les instincts régissant les réactions de l’animal.

un chien boxer

Les éleveurs que nous recommandons

Les éleveurs professionnels sont les seuls à pouvoir vous proposer des chiots dénués des tares génétiques.

Les plus sérieux d’entre eux s’appliquent notamment à éliminer les prédispositions génétiques aux maladies cardiaques et respiratoires à travers des sélections rigoureuses.

Aussi, je vous déconseille les animaleries où les chiots sont généralement mal sevrés, mal socialisés et plus enclins à développer de graves troubles du comportement.

Boxer : Infos, Conseils, Avis… Tout savoir sur cette race de chien
4 (80%) 4 vote[s]

Derniers mots et recommandations

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé, testé et approuvé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à des prix jusqu'à 60% moins chers.

Pensez également à lire nos autres articles sur le sujet