Le Corgi est l’un des plus petits chiens de berger.

C’est aussi la race de chien préférée de la reine d’Angleterre, s’il vous plaît !

Il existe deux variétés de Welsh Corgi : le Pembroke et le Cardigan qui ne formaient à l’époque qu’une seule et même race.

Ils se distinguent principalement par leur queue et leurs oreilles : le Cardigan a une queue plus longue et plus touffue (queue de renard) ainsi que des oreilles plus longues également.

Fiche d’identité du Corgi

Nom(s) officiel(s)

Welsh Corgi Pembroke, Pembroke, Welsh Corgi Cardigan, Cardigan

De quel Groupe fait-il partie (FCI) ?

Le Corgi appartient au groupe 1 : Chiens de berger et de Bouvier (sauf chiens de
bouvier suisse), section 1 : Chiens de berger.

Son Origine

Ils sont tous deux originaires du Pays de Galles, au Royaume Unis.

Son Histoire

Le Corgi serait issu, selon certains, du croisement entre un Border Collie et un Basset. Mais aucun document officiel ne permet de réellement comprendre la naissance de cette race. Utilisé à l’époque dans les fermes pour aider à rassembler et conduire le bétail, les origines du Welsh Corgi sont certes floues mais elles sont, pour sûr, très anciennes.

Aujourd’hui, ils sont principalement considérés comme chiens de compagnie mais peuvent également être utiles à l’Homme. En effet, aux Etats-Unis, il n’est pas rare de voir des Corgis remplir la fonction de chien d’assistance.

En 1934, le Kennel Club anglais (équivalent de la SCC en France) distingue officiellement les deux variétés (Pembroke et Cardigan) et la reconnaissance à titre définitif de la race par la FCI se fait en novembre 1963.

corgi


Ses caractéristiques physiques

Taille

Le Cardigan mesure environ 30 cm au garrot et le Pembroke, légèrement plus petit, mesure entre 25 et 30 cm au garrot.

Poids

Le mâle pèse entre 10 et 12 kg et la femelle entre 9 et 11 kg.

Type de Poil

Le pelage est en général court ou moyen. La texture est dure, elle ne doit jamais être douce. Le poil est droit et le sous-poil dense.

Couleur

Les variétés de robes diffèrent selon le chien :

Le Cardigan peut avoir une robe bleu bigarrée, bringée, rouge, sable ou n’importe quelle robe tricolore tachetée de bringé ou de rouge.

Le Pembroke quant à lui a souvent une robe uniforme rouge, fauve charbonnée, fauve ou noir et feu. Les robes peuvent présenter des panachures blanches.

Le blanc pur n’est pas une couleur admise.

Ses caractéristiques comportementales

Caractère

Ce petit chien de travail (d’où son nom “Corgi” qui signifie, selon les traductions, “chien nain” ou “chien de travail”) est aujourd’hui un chien de compagnie exemplaire qui ravit petits et grands tant son caractère est bon.

Affectueux, fidèle, actif, éveillé et particulièrement intelligent, il est toujours volontaire pour accompagner son maître dans ses diverses activités.

Sûr de lui, parfois espiègle et plutôt de nature tenace, il peut aussi faire les 400 coups si ses maîtres ne lui imposent pas de limites clairement définies.

Éducation

Bien qu’ils aient une réputation de chien au caractère bien trempé, il n’est pourtant pas difficile d’éduquer convenablement un Corgi. En effet si vous prenez en considération et respectez bien ses caractéristiques comportementales, ses besoins et ses instincts, de très beaux résultats peuvent en émaner.

Particulièrement intelligents, ils peuvent se montrer très réceptifs si les méthodes utilisées sont cohérentes, à la fois fermes et douces, et surtout respectueuses des principes de l’éducation positive.

corgi

Tout savoir sur la santé du Corgi

Forces et faiblesses du Corgi

La principale force du Corgi reste son poil double qui lui confère une très bonne protection contre les intempéries. En cela, c’est un chien plutôt robuste qui peut vivre indifféremment à l’intérieur comme à l’extérieur, malgré sa préférence pour le canapé.

Par ailleurs, il est rarement touché par les maladies héréditaires mais s’avère être tout de même prédisposé aux problèmes de santé liés à sa moelle épinière ou encore à ses yeux.

Bien entendu, sa plus grande faiblesse reste son physique : un chien court sur pattes et au dos allongé peut souffrir de problèmes de colonne vertébrale. Le surpoids ainsi que les efforts physiques intenses peuvent s’avérer très dangereux pour ce chien.

Espérance de vie

La durée de vie du Corgi est estimée à environ 12 ans.

Prédispositions médicales

Le Corgi est prédisposé aux maladies suivantes :

  • La Myélomalacie (Cardigan)
  • La Myélopathie dégénérative (Pembroke) : nécrose de la moelle épinière
  • Maladies oculaires : cataracte et atrophie progressive de la rétine

La nutrition recommandée pour ce chien

Le Corgi n’est pas un chien difficile à nourrir. Robuste, il peut s’adapter à tous les régimes alimentaires tant qu’ils sont adaptés à son poids, son âge et ses activités quotidiennes.

Ainsi, vous pouvez faire confiance à certaines marques de croquettes pour apporter à votre toutou tout ce dont il a besoin mais attention aux marques “connues” qui, à regarder de plus près, ne proposent pas toujours des croquettes adaptées à nos chers amis canidés.

En effet, les compositions doivent être méticuleusement observées pour éviter de donner à son chien une alimentation constituée, par exemple, en majorité de céréales.

Pour être sûr de donner à votre chien une alimentation saine et équilibrée, rien de mieux que de préparer vous-même ses repas, à base de viande crue, de légumes frais, de féculents, etc.

Attention, pendant son développement le chiot Corgi a besoin de calcium car sa croissance est rapide. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

corgi

Quel budget pour un Corgi ?

Prix et coût d’acquisition

Il faut compter en moyenne 1200€ pour un Corgi inscrit au Livre des Origines Français (LOF) et légèrement plus pour le Pembroke qui est plus répandu que le Cardigan.

Coût d’entretien et alimentation

Prévoyez entre 20 et 30€/mois pour répondre aux besoins du Corgi.

Pour qui est faite cette race de chien ?

Voici des pistes de réflexions pour savoir si la race du Corgi est faite pour vous.

Pour quelles conditions de vie ?

Très polyvalent, le Corgi peut être utilisé dans les fermes, à la chasse ou éventuellement comme chien de garde mais de nos jours c’est surtout comme compagnon de vie qu’il est adopté.

Il peut tout à fait s’adapter à la ville et vivre en appartement car à choisir entre dormir dehors ou au chaud sur le canapé, il choisira le confort.

Néanmoins, pour qu’il s’acclimate parfaitement à une vie citadine, il doit être socialisé dès son plus jeune âge aux diverses stimulations urbaines, bruits environnants etc.

Par ailleurs, qu’il vive en appartement ou en maison avec jardin, il doit être promené tous les jours pour répondre à ses besoins de dépense qui sont, malgré son petit gabarit, très nombreux.

Sportivité et niveau d’activité

Bien qu’il faille faire attention à ses articulations et son dos, le Corgi s’avère être un chien plutôt sportif et endurant qui se montre très volontaire et enthousiaste lorsqu’il s’agit de faire des activités : agility, obé-rythmée, conduite de troupeau, pistage, etc.

En revanche, il peut également être un très bon chien “de canapé”. Si tous ses besoins sont comblés il peut rester au chaud à dormir un long moment auprès de son maître.

Simplicité d’éducation

Digne chien de berger et ancien conducteur de troupeau, le Corgi a gardé d’excellentes aptitudes d’apprentissage car il a à coeur de faire plaisir à son maître, auquel il est très fidèle et dévoué.

Ainsi, il est “facile” d’éduquer ce chien si l’on prend en compte ses instincts et son fort tempérament de berger.

Par ailleurs, son passé de conduite et garde de troupeau permet au Welsh Corgi de d’avoir peur de rien et de se montrer très amical envers les autres animaux. Sa socialisation est donc également facilitée.

Compatibilité avec les enfants

Je parlais des instincts du Corgi à prendre en considération, et bien il n’existe pas de meilleur exemple que celui des enfants : il les adore et apprécie passer du temps avec eux mais il a tendance à mordiller les pieds des plus petits comme il le ferait avec du bétail.

Les enfants en bas-âge ne sont donc pas l’idéal pour ce chien mais pour les plus grands, s’ils le respectent, la cohabitation peut être très harmonieuse.

Cohabitation avec les autres animaux

De nature très sociable, ce petit chien au caractère de grand n’est ni peureux ni agressif envers les autres animaux ou ses congénères s’il bénéficie d’une socialisation précoce et de qualité.

Faire garder son Corgi

Très sociable, il ne sera pas difficile de trouver quelqu’un pour faire garder votre Corgi. D’autant que c’est une race peu répandue en France qui fait toujours son effet auprès de nombreuses personnes.

Attention toutefois, évitez les pensions qui accueillent les chiens dans des box et qui laissent les toutous enfermés pendant tout leur séjour : le Corgi ne supporterait pas de n’avoir aucun contact humain. Préférez plutôt les pensions familiales.

Les accessoires adaptés à cette race de chien

Couchage

Pouvant facilement avoir des problèmes de dos, le Corgi a besoin d’un matelas confortable en guise de panier. Une simple serviette posée par terre l’incitera de toute façon à monter sur le canapé.

Balade

De longues balades quotidiennes sont nécessaires pour maintenir l’équilibre de ce chien.

Elles peuvent être en totale liberté si le rappel est acquis et que l’environnement est sécurisé. Autrement, il vous faut : un harnais (plutôt qu’un collier) et une laisse d’1m pour la ville et une autre d’au moins 3m pour la campagne, voire une longe si vous n’avez pas encore travaillé le rappel.

Jouets

Les peluches ne font généralement pas long feu avec ce chien, préférez plutôt des jouets résistants pour éviter de mettre tout votre “budget chien” dans les jouets.

Comment éduquer un Corgi ?

Forces et faiblesses du Corgi

Sa plus grande force, c’est son intelligence qu’il met au service de son maître avec grand plaisir. Plus qu’un simple chien de compagnie, le Corgi peut exceller dans de nombreux domaines s’il est bien entraîné.

Sa faiblesse, c’est très certainement son besoin d’attention qu’il exprime en général par des sauts ou des pincements. Une bonne éducation permettra de corriger et modifier ce comportement pouvant parfois être très excessif et donc gênant au quotidien.

Comment démarrer l’éducation d’un Corgi (seul ou avec un éducateur) ?

Seul

S’il s’agit d’un Chiot

Adopter un chiot, qui plus est un chiot Corgi, demande du temps, de l’investissement et surtout de la patience. Il est important de prendre le temps d’instaurer des règles de vie claires et des limites à ne pas franchir. Ces mesures devront être respectées par tous les membres de la famille pour que l’ensemble soit cohérent pour le chiot.

Les bases éducatives doivent être amorcées rapidement, il n’est pas la peine d’attendre les 6 mois du chiot avant de débuter les premiers apprentissages : rappel, assis, marche en laisse sans tirer, etc.

Bien entendu, les apprentissages de la propreté mais aussi de la solitude devront également être mis en place rapidement pour que l’intégration au sein de la famille soit la plus harmonieuse et agréable possible.

Enfin, la socialisation sera l’un des points majeurs à mettre en place dès l’arrivée du chiot à la maison. Il doit vivre un maximum d’expériences positives à vos côtés, côtoyer un maximum de personnes, de chiens et d’autres animaux, etc.

S’il s’agit d’un Adulte

Chiot ou chien adulte : même combat ! Patience, cohérence et équilibre entre fermeté et douceur sont les maîtres mots pour obtenir une totale coopération de la part d’un chien.

Comme tout bon chiens de berger, les Corgis sont sensibles et ne tolèrent pas la brutalité. Il convient donc de prendre en compte leur passé (souvent douloureux) et de leur offrir une nouvelle vie apaisée.

En faisant appel à un éducateur

Allez consulter un éducateur en physique
Pour les maîtres non expérimentés, il est conseillé de faire appel à un éducateur canin professionnel pour débuter l’éducation de ce petit chien court sur pattes de manière respectueuse, cohérente et intelligente.

Attention aux clubs qui parfois ne font que déclencher des problèmes !

En effet, beaucoup de maîtres participent aux séances collectives des clubs et souvent il n’y a pas vraiment de suivis individuels et de nombreuses erreurs sont commises !

Ainsi, préférez un éducateur canin qui privilégie tout d’abord un suivi individuel puis ensuite un travail collectif.

Derniers mots et recommandations

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé, testé et approuvé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à des prix jusqu'à 60% moins chers.

Pensez également à lire nos autres articles sur le sujet