Le Dobermann est à la fois une race de chien d’accompagnement, de protection et d’utilité. C’est un excellent gardien, mais sa réputation cache en réalité un caractère doux et pacifique.

Fiche d’identité du Dobermann

Nom officielDobermann, Dobermann Pinscher
OrigineAllemagne
Groupe Groupe 2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer
Molossoïdes et chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races
TailleMâle : 68-72 cm au garrot
Femelle : 63-68 cm au garrot
PoidsMâle : 40-45 kg
Femelle : 32-35 kg
PoilCourt
Rude
Couleur(s)Noire
Marron
CaractèreAffectueux
Fidèle
Courageux
Gardien
EducationPas de difficultés particulières
Espérance de vie11 ans
Faiblesses santéMauvaise résistance au froid et à l’humidité (dûe à l’absence de sous-poil)
Dysplasie coxo fémorale
Affections articulaires
Affections oculaires
Coût d’acquisition1000 euros
Coût mensuel60 euros/mois
Frais d’assurancecalculer

Banniere assurances chien



Nom(s) officiel(s)

Dobermann, Dobermann Pinscher

dresser son chien en 15 min par jour



De quel Groupe fait-il partie ?

Ce chien fait pattie du Groupe 2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes et chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races

Son Origine

Il est originaire d’Allemagne

Son Histoire

Le Dobermann fut créé par un éleveur allemand du nom de Frédéric Louis Dobermann, d’où le nom. Cette race fut développée initialement pour la protection et la dissuasion de manière générale. Elle est issue de divers croisements, notamment de « chiens de boucher », de chiens de berger ainsi que du Rottweiller avec qui il a des ancêtres communs.

Caractéristiques physiques

Taille

Le mâle mesure entre 68 et 72 cm au garrot, la femelle entre 63 et 68 cm au garrot

Poids

le mâle pèse entre 40 et 45 kg, la femelle entre 32 et 35 kg

Type de Poil

Son poil est court et de texture rude. Il ne possède pas de sous-poil

Couleur

Sa robe peut être noire ou marron agrémentée de marques de couleur feu bien délimitées

Caractéristiques comportementales

Caractère

C’est un chien très affectueux qui sera très attaché à son groupe social envers qui il sera très fidèle. Très courageux, c’est un très bon chien de garde, il saura protéger son groupe et son territoire, mais sans jamais montrer de signes d’agressivité sans raison.

Education

Très intelligent, le Dobermann ne sera pas un chien difficile à éduquer, mais il a tout de même un caractère affirmé qu’il sera indispensable de contrôler par le biais d’une éducation positive et sans violence, dès son plus jeune âge.

Santé

Espérance de vie

Son espérance de vie est estimée à environ 11 ans

Prédispositions médicales

  • Mauvaise résistance au froid et à l’humidité (dûe à l’absence de sous-poil)
  • Dysplasie coxo fémorale
  • Affections articulaires
  • Affections oculaires

Quel budget pour un Dobermann ?

Coût d’acquisition

En moyenne, le coût d’acquisition d’un Dobermann est de 1000€

Coût d’entretien

En moyenne, il faudra compter 60€/mois pour subvenir aux besoins nutritifs du Dobermann avec des croquettes de bonne qualité. Il est également possible de lui proposer des rations ménagères ou du BARF.

Mutuelle santé

Le Dobermann est un chien plutôt robuste mais les frais vétérinaires peuvent vite devenir conséquents au vue de ses prédispositions à certaines maladies. Différentes formules proposent des garanties plus ou moins larges et les tarifs varient selon les compagnies. Pour un tel chien, il faudra compter en moyenne 30€/mois.

Tout savoir sur la santé du Dobermann

Forces et faiblesses du Dobermann

Le Dobermann est un chien robuste et résistant mais qui souffre néanmoins de problèmes de santé communs aux autres grandes races, comme la dysplasie coxo-fémorale par exemple.

De plus, sa croissance étant assez longue, elle est de fait délicate et nécessite un suivi vétérinaire particulier, notamment pour s’assurer que l’alimentation proposée permette un bon développement osseux.

Par ailleurs, sa fine fourrure ne le protège pas contre les intempéries et le froid, il est déconseillé de le faire dormir dehors l’hiver ou de le laisser trop longtemps exposé au soleil lorsqu’il fait très chaud.

La nutrition recommandée pour ce chien

Ce chien n’est pas difficile à nourrir mais son alimentation doit être adaptée à sa dépense quotidienne, son poids et son âge.

Qu’elle soit humide (boîte), sèche (croquettes), crue (B.A.R.F) ou faite maison (ration ménagère), son alimentation se doit d’être de haut de gamme et composée de produits de qualité.

Deux repas par jour lui sont conseillés pour éviter le retournement d’estomac. Un repas léger le matin et un plus copieux le soir. Les repas doivent être pris au calme et le chien ne doit pas être stimulé physiquement au moins 1h avant et 1h après qu’il ait mangé.

Pour qui est faite cette race de chien ?

Voici des pistes de réflexions pour savoir si la race du Dobermann est faite pour vous.

Pour quelles conditions de vie ?

Le Dobermann est un chien qui s’adapte assez facilement aux conditions de vie qu’on lui offre tant que ses besoins sont respectés.

Il peut ainsi vivre indifféremment en ville ou la campagne et peut également s’accommoder d’une vie en appartement (même si ce n’est pas pour lui l’idéal) s’il est sorti plusieurs fois par jour et qu’il bénéficie de longues balades régulièrement.

Le mieux est de proposer à ce chien une vie en maison avec un grand jardin clôturé où il pourra à sa guise exprimer tout son potentiel de gardien.

Sportivité et niveau d’activité

C’est un chien qui a besoin de maîtres sportifs et dynamiques pour lui permettre de se dépenser à la hauteur de ses besoins.

Plein d’énergie et de vitalité, et docile de surcroît, il est doué pour les sports canins et pourra vous accompagner dans toutes vos activités (canicross, cani-VTT, etc.).

Simplicité d’éducation

Connu sous le nom de “chien de gendarme”, le Dobermann est un chien très docile et réceptif à l’éducation, ce qui lui permet d’être un chien d’utilité et de police hors du commun.

Toutefois, malgré son tempérament parfois bien affirmé et son assurance, se cache une certaine sensibilité qui ne pourra tolérer une quelconque violence ! Les réprimandes injustifiées ne sont pas de bon goût pour établir une relation interspécifique de qualité avec lui.

Compatibilité avec les enfants

L’entente avec les enfants ne pose généralement pas de problème tant que ces derniers respectent leur chien et apprennent à communiquer avec lui en prenant en considération sa vraie nature.

Des règles de vie et de sécurité doivent être instaurées, quelques exemples :

  • Interdiction d’aller déranger le chien lorsqu’il est dans son panier
  • Interdiction de lui donner à manger en dehors de ses repas
  • Ne pas jouer avec lui sans l’autorisation des parents
  • Ne pas laisser les enfants et le chien seuls sans surveillance
  • Ne pas lui monter sur le dos, tirer sur sa queue, etc.

Cohabitation avec les autres animaux

Le chiot Dobermann doit être socialisé dès son plus jeune âge pour que la cohabitation avec ses congénères se passe bien.

Des rencontres régulières, toujours positives et contrôlées doivent être proposées à ce chien qui peut parfois prendre trop d’assurance dans certains contacts.

Autrement, c’est un chien pacifique qui, dès lors qu’on le respecte, respecte à son tour les animaux avec qui il interagit.

Il est préférable qu’il ait grandi au milieu de toutes sortes d’espèces pour parvenir à cohabiter sereinement avec elles (chats, lapins, chevaux, etc.).

Faire garder son Dobermann

Naturellement méfiant vis-à-vis des étrangers, il est préférable de le faire garder par des personnes proches du groupe social pour qu’il se sente en sécurité.

Autrement une période de transition et d’adaptation sera nécessaire s’il intègre par exemple de temps en temps une pension familiale.

Il est déconseillé de le mettre en pension traditionnelle (avec chenils) car il pourrait rapidement souffrir du froid la nuit ainsi que du manque de contacts humains.

Les accessoires adaptés à cette race de chien

Couchage

Ce chien aime le confort, un panier adapté à sa taille dans un coin du salon lui permettra de faire partie de la vie familiale tout en pouvant se réfugier dans son espace lorsqu’il le souhaite ou qu’on lui demande.

Balade

L’apprentissage du rappel devra être acquis et renforcé dès son plus jeune âge pour réussir à le lâcher en totale liberté lors des promenades. Autrement, un harnais de marche et une longe feront l’affaire. En ville, une laisse plus courte est recommandée pour garder le plein contrôle sur son chien.

Jouets

Ne lésinez pas sur les jouets d’occupation et d’intelligence car ce chien actif a besoin d’être stimulé mentalement le plus souvent possible.

Comment éduquer un Dobermann ?

Forces et faiblesses du Dobermann

C’est un chien particulièrement réceptif, il est donc assez facile de l’éduquer et d’en faire un chien équilibré.

Toutefois, son caractère parfois bien trempé peut être un frein, notamment pour les maîtres les plus novices qui se laissent parfois avoir par la gueule d’ange de ce chien.

En revanche, les avantages certains du Dobermann sont ses goûts pour le jeu et la nourriture qui favorisent grandement son éducation.

Il n’est pas difficile d’obtenir son attention et sa coopération si les méthodes sont bienveillantes, fermes et cohérentes.

Comment démarrer l’éducation d’un Dobermann (seul ou avec un éducateur) ?

Seul

S’il s’agit d’un Chiot

L’éducation d’un chiot doit principalement passer par le jeu mais doit en revanche être précoce. Il ne s’agit pas d’attendre les 6 mois du chiot Dobermann pour débuter les premiers apprentissages.

Plus tôt les bonnes habitudes sont prises, plus vite elles seront acquises, et ce pour toute la vie.

Pour maintenir la motivation du chiot, il est important que les séances soient courtes mais proposées le plus régulièrement possible. Ainsi, n’hésitez pas à lui accorder 5 ou 10 minutes de séance éducative et ludique, et ce plusieurs fois par jour.

S’il s’agit d’un Adulte

Pour un chien adulte, il faudra tenir compte de son passé, de ce qu’il a vécu ou pas suffisamment vécu pour adapter votre attitude et les méthodes éducatives.

Tout en restant ferme, il faut se montrer cohérent pour permettre au chien que vous venez d’adopter de retrouver un équilibre relationnel, physique et environnemental.

L’adoption d’un chien adulte n’est jamais anodine, il faut être prêt à interagir avec un chien qui a probablement vécu des choses difficiles et qui a perdu confiance en l’Homme. Il faut alors redoubler de patience et de bienveillance, mais sans pour autant tout lui laisser passer.

Ce n’est effectivement pas rendre service à un chien que de ne pas lui fixer de limites. Un chiot tout comme un chien adulte a besoin d’un cadre pour se sentir en sécurité.

En faisant appel à un éducateur

Allez consulter un éducateur en physique

Si vous ne pensez pas être suffisamment expert pour gérer l’éducation et la socialisation de votre chiot ou d’un chien adulte, n’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin professionnel.

Privilégiez un éducateur qui propose des suivis individuels et pas uniquement des cours collectifs.

Ainsi, vous pouvez inscrire votre chien dans un club canin associatif mais il faudra en parallèle vous faire accompagner individuellement par un professionnel du métier.

Derniers mots et recommandations

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances à totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé, testé et approuvé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.



banniere question a un educateur canin

banniere forum chien