Bien qu’on le confonde souvent avec le Husky Sibérien, le Malamute de l’Alaska est une race bien à part, plus grande, plus puissante et aussi plus endurante que son cousin.

Au contraire de ceux du Husky, les yeux du Malamute ne sont jamais bleus, mais il a pourtant un air saisissant, affectueux et doux qui fait craquer bien des maîtres !

Ce n’est cependant pas un chien que l’on peut adopter à la légère : le Malamute de l’Alaska est déterminé, énergique et a un grand besoin de se sentir utile et de travailler pour être heureux !

Sommaire afficher

Fiche d’identité du Malamute de l’Alaska

Nom(s) officiel(s)

Malamute de l’Alaska ou Malhmut.

De quel Groupe fait-il partie (FCI) ?

Groupe 5 « Chiens de type Spitz et de type primitif », section 6 « Chiens nordiques de traîneau ».

Il n’y a pas d’épreuve de travail pour confirmer le malamute de l’Alaska.

Son Origine

Son nom est explicite, et le Malamute vient bien d’Alaska, un état des États-Unis situé au Pôle Nord de notre belle planète.

Le Malamute de l’Alaska a longtemps été le compagnon indispensable des Inuits, leur permettant de survivre dans des conditions extrêmes tant en tractant leurs traîneaux qu’en gardant leurs troupeaux ou en les accompagnant la chasse et à la pêche.

Il a ensuite été utilisé par les occidentaux pour les accompagner sur la glace et dans la neige, devenant la pierre angulaire de l’exploration polaire. (1)

Son Histoire

Comme de nombreuses races anciennes, le Malamute de l’Alaska a bien failli disparaître et sa population a drastiquement diminué dans les années 1930.

Seule une poignée de ces chiens exceptionnels a pu survivre et a donné lieu à trois lignées de Malamutes (Kotzebue, M’Loot et Hinman-Irwin), les seules qui sont à l’origine de tous les individus existant aujourd’hui.

Les Malamutes de l’Alaska que l’on trouve de nos jours sont issus de croisement entre des spécimens issus de ces lignées, et on ne croise plus que très rarement des spécimens Kotzebue, M’Loot ou Hinman-Irwin purs.

Banniere assurances chien



Ses caractéristiques physiques

Taille

Le malamute de l’Alaska mesure entre 58 cm et 63 cm au garrot.

Poids

34 kg à 38 kg environ.

Type de Poil

Le poil de couverture du Malamute est très épais et relativement rude. Il ne doit pas être long, doux et soyeux. Son sous-poil est très dense, épais et presque laineux.

Couleur

La robe du malamute de l’Alaska, composée d’un manteau sombre, qui lui vaut d’être régulièrement confondu avec le Husky Sibérien.

Ses couleurs vont du gris clair au noir, ou du brun au rouge, avec un masque caractéristique. Les robes présentant un blanc uniforme sont également admises. (2)

dresser son chien en 15 min par jour



Ses caractéristiques comportementales

Caractère

Affectueux et amical, le Malamute de l’Alaska est un chien de famille ou de meute qui, contrairement à beaucoup de races, n’est pas le chien d’un seul et unique maître.

D’une nature fidèle et dévouée, il peut se montrer enjoué et débonnaire quand on le sollicite, mais est plus généralement calme et placide.

Il fait preuve, tant dans sa posture que dans son caractère, d’une certaine dignité et d’un mental fort résistant qui peut le conduit à ignorer les ordres et à se montrer indiscipliné.

Éducation

L’éducation du Malamute de l’Alaska se passe au mieux lorsqu’il est socialisé et intégré au sein d’une famille ou d’une meute.

Il peut avoir un caractère affirmé et se montrer indifférent, voire éventuellement têtu, mais c’est au demeurant un chien travailleur qui montre vite de la bonne volonté à accomplir les missions que son maître lui donne.

Tout savoir sur la santé du Malamute de l’Alaska

Forces et faiblesses du Malamute de l’Alaska

Le Malamute de l’Alaska est un chien qui peut résister à des températures extrêmes et à des conditions de vie difficiles.

Certaines lignées peuvent cependant présenter des prédispositions génétiques, notamment lorsqu’un trop fort taux de consanguinité a été observé.

Les éleveurs sérieux sont au fait de ces problématiques et proposent généralement des chiens issus de lignées saines et ayant effectué les tests médicaux nécessaires pour s’assurer de leur bonne santé physique

Espérance de vie

13 ans environ.

Vaccins obligatoires et Vermifuge

Il est fortement conseillé de faire vacciner votre Malamute de l’Alaska, surtout s’il vit en meute dans une forte proximité avec ses congénères.

Il risque en effet de contracter la toux du chenil, une maladie qui a tendance à toucher les animaux vivants en groupe comme ce devrait être le cas d’un Malamute d’Alaska.

Le Malamute de l’Alaska étant un chien d’extérieur, il est également nécessaire de le vermifuger au moins 2 à 3 fois par an pour lui éviter les maladies transmises par les parasites internes.

Prédispositions médicales

Comme tous les gros chiens, le Malamute de l’Alaska peut présenter des problèmes de dysplasie des hanches ou du coude, surtout s’il a fait trop d’exercice au cours de sa croissance.

Certaines lignées sont également sujettes aux atrophies de la rétine, une affection qui peut conduire à la cécité de l’animal.

Comment bien assurer mon Malamute de l’Alaska ?

Pour faire face en toute sérénité aux éventuels frais vétérinaires pouvant être engagés en cas de maladie ou d’accident de votre Malamute de l’Alaska, je vous conseille d’opter pour une assurance santé canine.

Ce type de couverture fonctionne comme une mutuelle pour les humains en prenant en charge la totalité ou une partie du montant de vos factures vétérinaires.

Un véritable atout quand on connaît le montant que peuvent atteindre ces factures !

La nutrition recommandée pour ce chien

Beaucoup de maîtres sont tentés de nourrir leur Malamute de l’Alaska uniquement à l’aide du fameux régime BARF, qui fait fort parler de lui depuis quelque temps.

Il ne faut cependant pas se laisser tromper par l’allure lupoïde du Malamute de l’Alaska, qui n’a rien à voir avec son ancêtre sauvage et dont tous les besoins ne peuvent être satisfaits par de la seule viande crue !

Je vous recommande plutôt de vous tourner vers des croquettes de haute qualité conçues spécialement pour les chiens de grande taille particulièrement sportifs.

Il est ensuite possible de mettre en place un régime BARF ou des rations ménagères équilibrées, mais plutôt en complément qu’en remplacement des croquettes de votre chien.

Quel budget pour un Malamute de l’Alaska?

Prix et coût d’acquisition

800€ à 1 200€ environ.

Coût d’entretien et alimentation

Si le Malamute était tant apprécié des peuples Inuits, c’est notamment parce qu’il se nourrit peu par rapport à l’effort intense qu’il est capable de fournir!

C’est cependant un gros chien, qui peut dévorer entre 45 € et 75 € de croquettes par mois. Il ne vous demandera aucun autre soin régulier supplémentaire.

Mutuelle santé

En fonction de l’âge et du mode de vie de votre chien, ainsi que de votre portefeuille, vous pouvez choisir une mutuelle basique, moyen de gamme ou haut de gamme.

Le montant de vos cotisations variera alors de 15 € à plus de 50 € mensuels en fonction de la formule choisie.

Pour qui est faite cette race de chien ?

Le Malamute de l’Alaska est un chien qui ne conviendra pas à tous les maîtres, car il a un grand besoin de sport et surtout une appétence naturelle pour les activités de traction, dont il serait dommage de le priver !

Ce n’est donc pas un chien fait pour tous, il faut à tout prix éviter de reproduire les erreurs des milliers de propriétaires qui ont craqué pour le Husky de Sibérie à l’époque où cette race était populaire, phénomène qui a mené à une vague d’abandons dramatique.

Pour quelles conditions de vie ?

Le Malamute de l’Alaska n’est pas fait pour vivre en appartement et a besoin de grands espaces pour courir et passer de longs moments dans la nature.

C’est un chien qui aime mettre à profit sa force et son endurance et n’est réellement heureux que devant un traîneau et entouré de sa meute.

Sportivité et niveau d’activité

Si le Husky de Sibérie est un sprinter, alors le Malamute de l’Alaska est un véritable marathonien, capable d’une endurance rare !

Ce gros chien ne peut pas se passer d’activité physique et appréciera de pouvoir marcher ou trotter chaque jour des heures durant.

Simplicité d’éducation

Le Malamute de l’Alaska est facile à éduquer à partir du moment où son maître lui offre la possibilité de se défouler et de vivre dans un environnement qui lui convient.

Confiné dans jardin – même grand – ou privé d’exercice, il deviendra malheureux et risque de développer des comportements déviants.

Compatibilité avec les enfants

Le Malamute de l’Alaska est un chien qui peut vite intégrer les enfants à son groupe social et s’entend généralement plutôt bien avec eux.

C’est en revanche un chien qui peut aussi se montrer caractériel, et il n’est pas des plus patients et attentionnés.

Des règles de sécurité doivent donc absolument être mises en place pour s’assurer que les enfants ne perturberont pas la tranquillité du chien et que celui-ci ne les bousculera pas en retour.

Cohabitation avec les autres animaux

Si le Malamute est né et a grandi aux côtés d’animaux issus d’autres espèces, il pourra cohabiter sans problèmes avec elles par la suite.

Sans cela, il risque plutôt de manifester un comportement de prédation et ne pourra supporter que ses congénères, avec qui, du reste, il s’entend généralement bien.

Faire garder son Malamute de l’Alaska

Le Malamute, contrairement à beaucoup d’autres chiens, ne vit pas que pour son maître et peut se montrer assez indépendant, voire détaché, de celui-ci.

Il peut donc être gardé par des proches ou placé en chenil s’il y a été habitué positivement depuis son plus jeune âge, à condition cependant de ne pas être séparé de sa meute le cas échéant

Les accessoires adaptés à cette race de chien

Le harnais est l’accessoire indispensable du Malamute de l’Alaska, qui s’épanouit pleinement lorsqu’il pratique une activité de traction.

Que ce soit pour tirer un traîneau où pratiquer le Canicross, c’est donc un article que vous devriez absolument vous procurer avant d’adopter votre petit Malamute !

Du fait de sa grande taille, le Malamute de l’Alaska pourra aussi apprécier de manger dans des gamelles légèrement surélevées, ce qui lui permettra d’avaler moins d’air.

Comment éduquer un Malamute de l’Alaska ?

Forces et faiblesses du Malamute de l’Alaska

Le Malamute de l’Alaska a la réputation d’être un chien placide et égal, qui peut très bien décider d’ignorer les ordres de son maître et se contenter de vivre sa vie avec une certaine indépendance.

C’est cependant un chien qui aime se rendre utile, et qui comprend très vite ce que son maître attend de lui.

Comment démarrer l’éducation d’un Malamute de l’Alaska ?

Seul

S’il s’agit d’un Chiot

Dès son plus jeune âge, le Malamute de l’Alaska doit comprendre quelles sont les limites qui lui sont imposées et quelles seront les règles de vie qu’il devra respecter.

Le maître doit absolument rester ferme et ne pas craquer devant l’adorable bouille son petit compagnon, car en lui passant ses incartades il aura tôt fait de devenir très têtu.

Seule une éducation très précoce, logique et constante pourra faire de votre Malamute de l’Alaska un compagnon attentif et à l’écoute de vos ordres.

S’il s’agit d’un Adulte

Le Malamute de l’Alaska adulte peut-être compliqué à éduquer, surtout s’il a déjà pris de mauvaises habitudes et notamment celle d’ignorer son maître.

Avant de vous lancer dans son éducation, renseignez-vous sur son vécu : cela vous permettra d’opter pour des techniques méthodes adaptées à son passif et à ses connaissances actuelles.

Il est en effet malvenu de brusquer le Malamute de l’Alaska qui risque de ne pas comprendre le pourquoi d’un changement radical de ses habitudes.

En faisant appel à un éducateur

Pour éduquer correctement ce gros chien au caractère d’acier, vous pouvez vous tourner vers un éducateur canin professionnel qui sera de bon conseil et d’une aide précieuse.

Avant toute chose, il vous faudra vous renseigner sur la réputation et les résultats obtenus par le professionnel de votre choix, car beaucoup de pseudo-éducateurs canins vendent des méthodes inefficaces, parfois même brutales et traumatisantes pour l’animal.

Allez consulter un éducateur physique

Généralement, le Malamute de l’Alaska s’épanouit à l’école des chiots où il a l’occasion à la fois d’apprendre à tracter et de faire connaissance avec d’autres chiots.

C’est en effet un chien très sociable, qui apprend beaucoup en imitant ses congénères et apprécie vivement la vie de groupe.

Consultez un éducateur canin en ligne

Les éducateurs canins à distance proposent des solutions adaptées aux maîtres qui souhaitent éduquer leur chien eux-mêmes pour ne pas passer à côté de cette étape cruciale de la vie de leur compagnon.

Avant d’opter pour cette option, soyez cependant certain d’être capable d’appliquer les méthodes que vous conseillera votre éducateur à distance avec suffisamment de constance et de fermeté.

Si vous êtes novice dans le comportement canin, faire appel à un éducateur à distance n’est pas forcément la meilleure solution, notamment face à une forte tête comme le Malamute de l’Alaska !

En utilisant une formation créée par un éducateur canin professionnel

Nombre d’éducateurs canins professionnels mettent des formations à disposition des maîtres novices et experts, qui leur permettent d’en apprendre un peu plus sur le comportement canin et les attitudes et réactions de leur animal.

En suivant ce type de formation, que vous pouvez vous procurer en ligne ou en version imprimée, vous aurez l’opportunité de percer le secret de la communication canine et de mieux comprendre votre compagnon.

Les éleveurs que nous recommandons

Comme vous le savez peut-être, les chiots ne doivent pas être adoptés en animalerie, cet environnement étant inadapté et ne leur permettant pas de développer un comportement équilibré.

De plus, le Malamute de l’Alaska est un chien qui peut présenter des tares génétiques en fonction de la lignée dont il est issu, vous devez donc avoir un regard sur son pedigree pour choisir un chiot en bonne santé.

Seul un éleveur professionnel et sérieux saura vous renseigner sur la santé physique de votre animal et s’assurer que l’environnement que vous pourrez lui offrir satisfera à tous ses besoins !

Derniers mots et recommandations

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances à totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé, testé et approuvé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.



banniere question a un educateur canin

banniere forum chien