Le Westie ou West Highland White Terrier de son nom complet est une race de petit chien très vif, actif et plein d’allant. Son standard officiel le décrit comme un chien à la fois courageux et indépendant mais aussi et surtout très affectueux.

Nom(s) officiel(s)

Westie, West Highland White Terrier, Terrier blanc des Highland de l’Ouest

Banniere assurances chien



De quel Groupe fait-il partie ?

Ce chien fait pattie du Groupe 3 : Terriers – Section 2 : Terriers de petite taille

dresser son chien en 15 min par jour



Son Origine

Il est originaire de Grande Bretagne

Son Histoire

Le Westie, originaire d’Ecosse, est le fruits de divers croisements de terriers d’Ecosse. A l’origine, le Westie était utilisé par les bergers mais aussi par les fermiers qui avaient besoin de chiens chasseurs de nuisibles (rats et renards).

Caractéristiques physiques

Taille

Il mesure entre 26 et 28 cm au garrot

Poids

Il pèse entre 8 et 10 kg

Type de Poil

Il dispose d’un sous-poil court et de texture douce et un poil de couverture mi-long (environ 5 cm) de texture plus dure

Couleur

Sa robe est blanche

Caractéristiques comportementales

Caractère

C’est un chien vif, intelligent et très actif qui peut d’ailleurs prouver ses capacités dans diverses compétitions sportives (obé-rythmée, agility, etc.). C’est un chien fidèle et très loyal envers son groupe social. Le Westie est également un chien très courageux, qui peut avoir un tempérament assez indépendant.

Education

Il s’agit d’une race de chien très intelligente et en demande de stimulations mentales régulières, il sera donc très agréable à éduquer. Néanmoins, le Westie peut être un chien assez indépendant, il est donc important de commencer l’éducation le plus tôt possible afin de mettre en place de bonnes habitudes dès le début.

Santé

Espérance de vie

Son espérance de vie est estimée à environ 11 ans

Prédispositions médicales

  • Insuffisance rénale
  • Ostéopathie cranio-mandibulaire ou Mâchoire de lion (maladie qui atteint les os plats du crâne et qui touche en autre la mâchoire et entraine donc des troubles de l’alimentation)
  • Dermatite atopique (maladie de la peau)
  • Leucodystrophie à cellules globoïdes ou Maladie de Krabbe (carence en enzyme)
  • Encéphalite à tremblement du petit chien blanc

un chien westie

Quel budget pour un Westie ?

Coût d’acquisition

En moyenne, le coût d’acquisition d’un Westie est de 1000€

Coût d’entretien

En moyenne, il faudra compter 20€/mois pour subvenir aux besoins nutritifs du Westie avec des croquettes de bonne qualité. Possibilité également de lui proposer des rations ménagères ou du BARF.

Mutuelle santé

La liste des maladies fréquentes chez ce chien paraît longue et impressionnante, et ce n’est pas qu’une impression. Le Westie est, certes, un chien rustique et a la santé plutôt solide, il n’est pas rare qu’il rencontre des problèmes de santé engendrant de lourds traitements. Une assurance santé d’environ 20€/mois (selon les compagnies et les formules choisies) sera à envisager pour garantir une prévention de qualité et des soins adaptés au Westie.

Pour trouver la meilleue offre d’assurance pour votre Westie je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances canines gratuit. Vous y trouverez des prix jusqu’à 60% moins chers que le marché.

Tout savoir sur la santé du Westie

Forces et faiblesses du Westie

Bien qu’il soit de petite taille, le West Highland White Terrier est un chien rustique et donc très robuste qui ne craint pas les intempéries ni le froid.
Sa principale faiblesse reste sa peau qui peut être sujette à des problèmes souvent observés s’il n’est pas bien entretenu ou alimenté.

La nutrition recommandée pour ce chien

Des croquettes de haute qualité conviennent parfaitement à ce petit chien mais elles doivent être adaptées à son âge et son activité quotidienne.

Un suivi vétérinaire sera nécessaire, notamment pendant le développement du chiot Westie pour lui garantir une croissance solide.

Un repas par jour lui suffit et la ration sera différente selon si le chien a exercé une activité physique intense ou non dans la journée.

Les repas doivent de préférence être pris le soir, au calme, sans que le chien soit stimulé avant ou après pour éviter tout désagréments gastriques.

Pour qui est faite cette race de chien ?

Voici des pistes de réflexions pour savoir si la race du Westie est faite pour vous.

Pour quelles conditions de vie ?

Il ne faut pas considérer le Westie comme un simple chien d’agrément, c’est un véritable Terrier qui a beaucoup d’énergie à revendre et qui est loin d’être le petit chien de canapé qu’il peut laisser penser de par son allure.

Bien que ce soit l’un des chiens terriers les plus adaptable à la vie citadine, et notamment en appartement, il ne faut jamais oublier son côté indépendant, intrépide et actif. Il est très important de le sortir plusieurs fois par jour dans de vastes espaces si l’on veut qu’il s’épanouisse dans cet environnement.

Toutefois, une vie à la campagne, en maison avec jardin lui convient tout autant.

Par ailleurs, n’espérez pas faire de votre Westie un bon chien de garde car étant très sociable, il fait généralement la fête à tous les invités, même les intrus. En revanche, il aboie facilement au moindre bruit suspect.

Sportivité et niveau d’activité

Qu’il vive à la ville comme à la campagne, ce petit chien a besoin de stimulations régulières pour être bien dans ses pattes.

C’est un chien très endurant qui excelle dans de nombreux domaines s’il est bien entraîné, notamment en agility et obé-rythmée.

Bien entendu qui dit Terrier dit instinct de chasse, il faut donc lui proposer des activités en lien avec cet instinct. Les exercices de pistage sont parfaits pour répondre aux besoins de ce chien.

En clair, il faut proposer au Westie des activités qui lui permettent de se dépenser à la fois physiquement, mentalement et de manière olfactive.

chien westie

Simplicité d’éducation

Lorsqu’une belle complicité est créée entre le maître et son chien et que des limites claires sont instaurées, l’éducation du Westie est très agréable. Toutefois, attention de ne pas vous laisser attendrir par sa petite bouille : ce chien test beaucoup ses maîtres et peut se montrer très têtu, en bon Terrier qu’il est.

Si votre attitude n’est pas cohérente ou que vous vous laissez avoir par son beau minois, il sera très facile pour ce petit chien malin de ruser pour n’en faire qu’à sa tête.

Compatibilité avec les enfants

Le Westie est le chien de compagnie idéal pour toute la famille. Actif, joueur et très jovial, il s’entend parfaitement avec les enfants.

Toutefois, il reste un chien avec un caractère parfois bien trempé. Les enfants doivent donc apprendre à communiquer respectueusement avec lui et à le laisser tranquille lorsqu’il le faut.

Cohabitation avec les autres animaux

Très sociable, ce chien s’entend généralement bien avec ses semblables, qu’ils soient de petit ou grand gabarit. Il n’a peur de rien est ne se considère absolument pas comme un “petit chien”. De fait, il se met parfois dans des situations délicates mais une bonne socialisation lui permettra de développer ses codes canins et interagir avec respect.

Concernant les autres animaux, tels que les chats, les lapins ou les poules, son instinct de chasse peut rapidement prendre le dessus. Toutefois, si le chiot Westie est habitué à en côtoyer dès son plus jeune âge, il devrait pouvoir cohabiter sereinement avec eux.

Faire garder son Westie

Trouver quelqu’un qui s’occupe de son Westie n’est vraiment pas compliqué tellement ces chiens sont sociables, enjoués et attachants.

Si votre entourage ne peut pas l’accueillir, n’hésitez pas à faire appel aux pensions familiales qui prendront votre chien en charge comme si c’était le leur.

Evitez les pensions en box, cela pourrait ne pas convenir à ces petits chiens qui ont besoin de contacts réguliers avec l’homme. Ils vivront très mal d’être enfermés dans un box toute la journée.

Les accessoires adaptés à cette race de chien

Couchage

Le Westie apprécie son confort, n’espérez donc pas qu’il reste sur une pauvre couverture par terre… Il préfèrera à coup sûr aller sur le canapé. Proposez-lui plutôt un panier/coussin très confortable et apprenez-lui dès son plus jeune âge à s’y rendre lorsque vous lui demandez.

Balade

Un harnais adapté à la morphologie de votre chien est toujours mieux qu’un collier mais si le chiot Westie a bénéficié d’un bon apprentissage à la marche en laisse dès son plus jeune âge, vous pouvez alors utiliser le matériel que vous souhaitez. Le tout est de ne pas faire subir trop d’à-coups au chien s’il est au collier.

Jouets

Ce sont principalement des jouets d’intelligence et d’occupation qu’il faut proposer à ce chien actif, intelligent et rusé. Ces jeux permettront de maintenir son éveil. Evitez les jeux de lancé qui ne feront que renforcer son instinct de poursuite.

westie

Comment éduquer un Westie ?

Forces et faiblesses éducatives du Westie

La principale force de ce chien, c’est sa réactivité ! Très intelligent, il assimile rapidement ce que l’on attend de lui si les méthodes employées sont cohérentes et bienveillantes.

En revanche, en bon Terrier qu’il est, il peut se montrer têtu, notamment s’il ne perçoit aucun intérêt à obéir.

Il faut donc parfois s’armer de patience et se remettre souvent en question pour parvenir aux résultats souhaités.

Comment démarrer l’éducation d’un Westie (seul ou avec un éducateur) ?

Seul

S’il s’agit d’un Chiot

Dès l’arrivée du chiot Westie il est important de ne pas le laisser prendre trop de mauvaises habitudes. C’est lorsqu’il est petit qu’il faut mettre en place les premières règles de vie et surtout s’y tenir afin qu’elles soient au plus vite intégrer.

Par exemple, vous pouvez d’ores et déjà interdire une pièce de la maison, l’empêcher de monter sur le canapé, de sauter sur les invités, etc. Le tout, c’est d’être assidu et que tous les membres de la famille respectent les limites instaurées.

A vous de choisir les règles à mettre en place mais n’espérez pas autoriser quelque chose à votre chiot pour ensuite lui interdire une fois qu’il aura atteint son âge adulte : ce ne sera pas cohérent pour lui et il ne vous considérera donc plus comme une personne fiable.

En parallèle à cela, amorcez également dès son arrivée les premiers apprentissages de base comme par exemple la marche en laisse sans tirer, le rappel, l’indication “au panier”, les positions de statique, etc.

Plus tôt ces indications seront initiées, plus vite elles seront acquises. N’hésitez pas à éduquer votre chiot par le jeu et avec le principe de récompenses pour le motiver à coopérer avec vous.

Les séances doivent être courtes (5 ou 10 minutes maximum) pour maintenir la concentration du chiot mais doivent être répétées régulièrement et toujours se terminer par une action réussie.

S’il s’agit d’un Adulte

Pour un chien adulte, c’est légèrement différent, tout simplement parce qu’il faut prendre en compte ce qu’il a vécu ou au contraire ce qu’il n’a pas assez vécu.

Il faut donc faire preuve de patience pour parvenir à retrouver un équilibre et permettre au chien d’évoluer dans un environnement sécurisé et bienveillant.

Souvent, lorsque l’on adopte un chien adulte, on récupère un chien qui a potentiellement vécu des choses difficiles, de la maltraitance, un abandon ou un manque d’activités par exemple. Il faut alors travailler sur 4 grands points :

  • Votre attitude : Vous devez être juste, bienveillant, sûr de vous et à la fois ferme et doux dans votre approche éducative.
  • Les besoins du chien : vous devez répondre aux besoins physiques (balades), olfactifs (pistage), sociaux (rencontres congénères) et mentaux (apprentissage de tricks) de votre chien pour qu’il vous fasse confiance.
  • Les bases éducatives : vous devez instaurer ou renforcer les indications de base.
  • Les règles de vie : proposez à votre chien un cadre rassurant en lui imposant des limites afin qu’il ne soit pas complètement livré à lui même.

Ces 4 grands piliers sont essentiels pour que votre chien Westie retrouve un équilibre physique et psychique et se sente bien à vos côtés.

Tout laisser passer à un chien n’est pas lui rendre service, même s’il a vécu des choses très difficiles. En effet, un chien qui a un cadre strict, des limites à ne pas dépasser et en parallèle à cela des activités stimulantes et une relation complice avec son maître est un chien heureux et équilibré.

En revanche, un chien à qui l’on cède tout et qui est complètement livré à lui même sans contraintes ni cadre est un chien qui peut potentiellement se sentir en insécurité et développer de nombreux troubles comportementaux.

chien westie

En faisant appel à un éducateur

Allez consulter un éducateur en physique

Faire appel à un éducateur canin professionnel peut être une très bonne solution, que ce soit pour les maîtres novices qui ont besoin d’un accompagnement ou pour les maîtres confirmés qui veulent aller plus loin dans la relation avec leur chien.

Il convient alors de trouver un professionnel qui fasse preuve de bienveillance et qui s’adapte surtout à votre chien. Si vous tombez sur un éducateur canin qui utilise systématiquement la même méthode éducative pour tous les chiens qu’il rencontre, fuyez ! C’est qu’il ne prend pas suffisamment en compte le caractère, la sensibilité et le vécu du chien qu’il a en face de lui.

Posez vos questions à un éducateur en ligne

Vous pouvez poser toutes vos questions à des éducateurs certifiés sans bouger de chez vous et à moindre doût en utilisant un service en ligne tel que celui de Caniprof.com

Apprenez vous-même à éduquer votre chien grâce à une formation spécialisée.

Vos avez peut-être déjà entendu parlé de la formation « Dresser son chien en 15 minutes par jour ». C’est LA référence dans le domaine canin. Grâce à elle, il devient très facile d’appliquer des techniques d’éducation professionnelle tout en renforçant le lien avec son animal. Les témoignages des utilisateurs sont très positifs.

Pour quelques euros, cette formation s’avère être un excellent rapport qualité/prix. Si cela vous intéresse, vous trouverez plus de détails sur celle-ci en cliquant ici.

Derniers mots et recommandations

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances à totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé, testé et approuvé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.



banniere question a un educateur canin

banniere forum chien