Quand on est l’heureux propriétaire d’un chien, un départ en vacances doit se préparer avec une grande minutie… Surtout si votre chien ne peut pas vous accompagner !

Pour partir l’esprit tranquille, vous allez peut-être devoir laisser votre toutou au sein d’une pension pour animaux de compagnie.

Mais comment être sûr et certain que cet établissement offrira à votre chien tout ce dont il a besoin ?

Dans cet article, je vous propose un petit guide pour bien choisir la pension qui hébergera votre chien en votre absence !

Qu’est-ce qu’une pension pour chien ?

Une pension pour chien est un hébergement spécialisé dans la prise en charge du meilleur ami de l’homme pour une durée déterminée.

Il existe différents types de pension, certaines s’approchant plus du chenil rustique et d’autre de l’hôtel quatre étoiles.

Les pensions sont tenues par des professionnels agréés qui se doivent de respecter certaines normes et réglementations destinées à assurer le bien-être et la sécurité des animaux.

Les propriétaires de pensions canines doivent notamment détenir un diplôme, le ACACED (Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d’Espèces Domestiques) ou le CCAD (Certificat de Capacité des Animaux Domestiques, remplacé par l’ACADED depuis 2016), qui sanctionne leur bonne connaissance de la physiologie, de la biologie et du comportement canin.

L’établissement doit également disposer d’une assurance garantie responsabilité civile.

De l’hébergement à l’alimentation, en passant par les promenades et autres activités ludiques, le personnel de la pension canine a pour mission de se charger de tout ce dont pourrait avoir besoin votre chien en votre absence.

Certains établissements proposent des services « de luxe » plus complets, comme les récréations entre chiens ou la possibilité pour le maître d’observer son chien à distance via une caméra connectée.

Pourquoi faire garder son chien en pension ?

Choisir la pension pour faire garder votre chien est un bon moyen de lui faire passer des vacances au moins aussi bonnes que les vôtres s’il est sociable et que l’établissement de votre choix s’avère sérieux.

La pension permet en effet à votre animal de ne pas se retrouver face à son Némésis : l’ennui.

L’ennui est source de nombres de problèmes comportementaux et physiologiques chez le chien qui est avant tout un animal sociable. (1)

Et même si votre toutou n’est amené à passer que quelques jours loin de vous, il suffit malheureusement d’un seul épisode traumatisant pour faire naître chez lui une grande détresse qui peut le pousser à développer des comportements déviants tout au long de sa vie (phobie, incapacité à rester seul la plus courte minute, etc.).

Si un séjour en pension ne conviendra pas à tous les types de chiens, cela reste une excellente alternative, pour peu que vous trouviez le bon établissement.

Votre chien pourra en effet s’y distraire suffisamment pour oublier votre absence et vivre positivement cette séparation.

Les points à vérifier pour bien choisir une pension pour son chien

Les vaccins obligatoires

En principe, toutes les pensions exigent que leurs pensionnaires soient vaccinés contre les pathologies les plus courantes et/ou graves du chien, y compris la toux du chenil qui sévit particulièrement dans les lieux où se croisent de nombreux canidés.

De deux choses l’une : vous devrez à la fois vous assurez que votre chien soit bien vacciné pour répondre aux exigences de la pension, et vérifier que la vaccination est bel et bien exigée par la pension.

Un établissement qui n’impose pas de vaccins doit vous alerter : vous n’avez pas envie que votre compagnon à quatre pattes attrape une maladie incurable pendant vos vacances !

Il en est de même avec les vermifuges : pas question que votre animal ne revienne de là couvert de puces ou infesté par les vers !

Les parasites internes et externes sont les vecteurs de maladies parfois très graves telles que la piroplasmose ou encore la maladie de lyme, dont la transmission est favorisée par la promiscuité entre les animaux.

En somme, songez qu’une pension qui n’exige pas que ses pensionnaires soient vermifugés et vaccinés n’a rien de sérieux.

Le confort et la sécurité

Je vous conseille de vous fier uniquement aux pensions qui vous laisseront visiter leurs locaux avant de vous demander de prendre une décision.

Vous devez avoir la possibilité de vérifier que les conditions d’hébergement de votre chien sont confortables et sécurisées.

Assurez-vous que les lieux consacrés aux promenades soient parfaitement clos et suffisamment spacieux pour que votre toutou puisse gambader tout son saoul.

Le lieu où dormira votre chien doit aussi être propre, et correctement chauffé ou ventilé en fonction du climat.

La disponibilité du personnel et les procédures en cas d’urgence vétérinaire

Un point important consiste aussi à vous assurer que votre chien ne sera pas laissé à l’abandon durant la nuit.

Renseignez-vous auprès de la pension pour connaître les horaires du personnel de jour et de nuit.

Demandez également à être informé des procédures déployées en cas d’urgence vétérinaire ou d’éventuelle fugue de votre chien.

Que prévoir avant de faire garder son chien en pension ?

Pour que tout se déroule pour le mieux, n’hésitez pas à rencontrer le personnel de la pension en amont de votre départ et à lui présenter votre chien.

Informez-vous sur leur connaissance de la race et de son comportement si votre toutou n’est pas des plus répandus, et sur le déroulement des prestations comprises dans le prix de la pension.

Bon nombre de pensions proposent également de faire une journée test avant de réserver un plus long séjour chez eux.

Ce type d’essai est idéal pour vraiment vous rendre compte si la pension est faite pour votre chien ou non.

Enfin, n’oubliez pas de signaler à l’équipe tous les besoins et les spécifiés que peut présenter votre chien.

Est-il craintif ? Un peu brusque ? Gourmand ? A-t-il besoin de soins particuliers (traitements médicaux, toilettage, etc.) ?

Préparer les vacances de votre animal demande au moins autant de rigueur – si ce n’est plus ! – que de préparer celles de son maître.

Trouver la pension idéale prend du temps, mais c’est aussi le seul moyen de partir l’esprit tranquille, sans avoir à s’inquiéter ou à culpabiliser.

Alors, prêt à faire le grand saut ? N’hésitez pas à nous poser vos questions sur les pensions pour chien ou à nous faire découvrir votre expérience en commentaire de cet article !

Derniers mots et recommandations

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances à totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé, testé et approuvé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.



banniere question a un educateur canin

banniere forum chien