La protection de ressources est un comportement instinctif et naturel du chien qui lui a permis de survivre dans le monde sauvage durant des siècles.

Ce comportement, qui se traduit par des mimiques souvent agressives, est malheureusement fréquemment mal interprété par les maîtres qui le confondent volontiers avec un non-respect de la hiérarchie maître-chien.

En réalité, il n’en est rien : la protection de ressources n’est pas l’apanage des chiens « dominants » ou caractériels, loin de là !

J’emploie volontairement ici le mot dominant car il est trop souvent utilisé pour décrire ce type de chien par des maîtres peu informés. Notez cependant que cette notion doit être proscrite, votre chien n’est pas dominant, et vous non plus 🙂 !

Pour bien comprendre ce comportement de nos amis à quatre pattes et apprendre à y remédier, voici tout ce que vous devez savoir sur la protection de ressources chez le chien.

Qu’est-ce que la protection de ressources chez le chien ?

Vous avez sans doute déjà été confronté à un animal qui se met à grogner lorsque vous essayez de lui retirer son os ou de lui prendre sa balle.

C’est ce que l’on appelle la protection de ressources, un comportement normal que les maîtres doivent apprendre à tolérer chez leur animal.

La protection de ressources est une attitude innée consistant, pour le chien, à manifester son intention de garder quelque chose – la fameuse ressource – pour lui.

Cette ressource, manifestement précieuse à ses yeux, peut être un jouet, de la nourriture, un objet ramassé au cours d’une promenade, son coussin ou même son maître, un congénère ou un territoire.

Ce comportement instinctif est inscrit dans la génétique de chaque chien, les prédateurs étant naturellement programmés pour protéger les ressources indispensables à leur survie.

La protection de ressources est donc innée, mais n’est pas pour autant impossible à maîtriser ou à supprimer chez le chien, bien qu’il soit plutôt recommandé de laisser couler.

En adoptant les bonnes réactions et en vous appuyant sur les méthodes éducatives adéquates, vous parviendrez dans l’immense majorité des cas à faire cesser ou à atténuer ce comportement qui peut parfois paraître inquiétant lorsque le chien se montre un peu trop virulent.

Banniere assurances chien



Comment reconnaître un chien qui fait de la protection de ressources ?

Les comportements inhérents à la protection de ressources apparaissent chez le chien vers l’âge où il atteint sa maturité, c’est-à-dire entre 12 et 18 mois.

Il manifeste alors une certaine agressivité lorsqu’un individu ou un congénère s’approche d’une ressource qu’il désire garder pour lui.

Les moyens mis en œuvre pour protéger sa précieuse ressource peuvent aller du simple signal d’apaisement adressé à son interlocuteur à la morsure, celle-ci intervenant généralement lorsque les premiers avertissements n’ont pas été respectés.

De fait, la protection d’aliments constitue une des premières causes de morsure par chiens domestiques !

(SOURCE : https://rqiec.com/wp-content/uploads/2018/09/001m_regroupement_québécois_des_intervenants_en_éducation_canine.pdf)

Un élément souvent oublié dans le processus d’éducation

Éduquer son animal c’est bien, mais il faut aussi impérativement penser à protéger son chien contre les aléas de la vie.

Pour ça, pensez à souscrire à une assurance pour votre chien. Vous pouvez utiliser ce comparateur gratuit pour comparer les différentes offres.


dresser son chien en 15 min par jour



Pourquoi un chien fait-il de la protection de ressources ?

Il est important de comprendre que la protection de ressources n’a rien à voir avec un comportement dominant de la part du chien.

Inutile de vous affoler et de tenter de remettre les pendules à l’heure en vous imposant comme le chef et en sanctionnant votre animal lorsqu’il tente de protéger sa balle ou ses croquettes!

Outre l’instinct primitif de l’animal, d’autres facteurs peuvent entrer en compte et pousser votre toutou à protéger ses biens avec un peu trop de vigueur.

La fin ou la soif

Une des premières causes de l’apparition de comportements de protection des ressources chez le chien est tout simplement le phénomène de faim et de soif.

Si ces besoins primitifs n’ont pas été correctement satisfaits à un moment de la vie de l’animal, votre toutou peut en avoir gardé des séquelles le conduisant à protéger coûte que coûte ses gamelles, quitte à tomber dans l’excès.

Cela peut notamment être le cas chez un chien adopté après un séjour en SPA ou dans la rue, où l’accès aux ressources aura été complexe et donc important à « protéger ».

La frustration

Lorsque le maître a tendance à retirer régulièrement ses jouets à son chien, il peut provoquer chez son compagnon un sentiment de frustration que l’animal risque de chercher à compenser en essayant de garder ses jouets auprès de lui lorsqu’il arrive enfin à les avoir entre les crocs.

Ne tombez donc pas dans l’excès en privant votre animal de sa balle sous prétexte qu’il n’a pas voulu vous la prêter !

Il en est de même lorsque de nouveaux animaux sont introduits dans l’environnement de votre chien et lui piquent ses ressources.

Privé de son jouet favori, il ne faut pas s’étonner de voir votre chien surréagir lorsqu’il arrive enfin à l’avoir entre ses pattes et que vous tentez de le lui reprendre.

Si vous adoptez un nouveau chien par exemple, veillez ainsi à offrir à chacun son jouet, sa gamelle, quitte à les séparer pour manger ou jouer afin que l’un n’aille pas piquer les affaires de l’autre et déclencher ainsi cette protection.

L’ennui ou le manque d’activité

Un chien qui a de l’énergie à dépenser ou du temps à combler peut se mettre à protéger ses ressources simplement pour s’occuper.

L’ennui est par ailleurs un facteur à l’origine de multiples problèmes de comportement chez le chien : protection de ressources exacerbée, dépression, agressivité… Donc avant toute chose, veillez TOUJOURS à ce que votre chien soit comblé niveau activité physique (balade), jeu, rencontres congénères et attention de votre part. Vosu éviterez une partie des soucis !

La mauvaise gestion du partage

À l’inverse de la frustration, si votre animal n’a jamais appris à partager ses ressources avec des congénères ou des êtres humains, il peut avoir du mal à laisser quiconque s’approcher de ses biens.

Cette cause est principalement une question d’habitude qui se prévient en habituant le chiot à partager ses jouets dès son plus jeune, si possible autant avec les humains qu’avec les autres chiens.

Le non-respect des signaux d’apaisement

Lorsqu’un chien a besoin qu’on le laisse tranquille, il communique à travers différentes postures censées signaler son inconfort à son interlocuteur.

Ces signaux sont de véritables sonnettes d’alarme qui doivent vous alerter sur l’imminence d’une attaque dans le cas où l’interlocuteur de votre animal persévèrerait.

De fait, votre chien vous a peut-être gentiment signifié plusieurs fois qu’il ne souhaitait pas partager ses ressources.

Si vous êtes passé à côté de ces signaux, il est normal que votre toutou soit passé à l’étape supérieure et se mette à défendre ses ressources avec davantage de virulence.

Si le sujet vous intéresse, je vous conseille VIVEMENT de lire notre article sur les signaux d’apaisement, mais aussi de commander le génial livre de Turid Rugass sur le sujet. Vous y découvrirez des bijoux d’information pour mieux comprendre et communiquer avec votre chien !

Les signaux d'apaisement : Les bases de la communication canine
  • Turid Rugaas
  • Éditeur: Les éditions du Génie Canin
  • Édition no. 0 (01/01/2010)
  • Broché: 88 pages

dresser son chien en 15 minutes par jour



Le QUIZZ du Jour – Parlez-vous chien ?

Les chiens ont leur propre langage fait de postures, de mouvements, de mimiques et même de regards…
Saurez-vous décrypter les signaux qui suivent et devenir un(e) expert(e) de la communication canine ?

>> Cliquez ici pour tester vos connaissances ! <<

 

Comment agir lorsque mon chien protège ses ressources ?

Mettre fin à la protection de ressources chez le chien est tout à fait faisable, quel que soit l’âge de celui-ci, son passif ou son tempérament.

En fonction des individus, ce processus demandera cependant plus ou moins de travail et de persévérance.

Tout d’abord, ne punissez jamais un chien qui défend ses ressources : cela le conduirait à accentuer le comportement indésirable que vous tentez de faire disparaître.

Ne l’ignorez pas non plus : votre chien risquerait de prendre l’habitude de défendre ses ressources, car il jugera tout simplement cela efficace.

BONUS : ne faites pas comme cet abruti de César Milan en essayant de mettre votre chien en situation de détresse acquises en le DOMINANT jusqu’à ce qu’il craque et vous laisse l’objet ou la gamelle, c’est le meilleur moyen de finir avec une morsure bien méritée comme lui 😉

La meilleure méthode consiste à donner quelque chose à votre compagnon à quatre pattes en échange du partage de ses ressources.

Par exemple, s’il refuse que vous vous approchiez de son os, tendez-lui une friandise pour le lui faire lâcher.

Une fois que l’os est lâché, lancez la friandise à votre toutou et profitez-en pour récupérer la précieuse ressource.

Lancez ensuite immédiatement l’os à votre chien : celui-ci va peu à peu comprendre que vous n’essayez pas de le priver de sa délicieuse ressource !

Ce type d’exercice lui permet d’associer non seulement le partage de la ressource à un événement positif (la friandise), mais aussi au jeu et au fait que sa ressource n’est pas conservée par le maître, mais utilisée pour l’amuser.

Il faut également accepter l’idée que le maître n’a pas besoin d’être systématiquement en mesure d’enlever ses ressources à son animal.

Par exemple, il est inutile de contraindre votre chien à lâcher sa gamelle de force alors qu’il semble y tenir particulièrement.

L’instauration d’un rapport de force systématique entre le maître et son chien risque au contraire de brouiller leur relation de confiance, leurs interactions et leur communication.

Préférez instaurer des règles de vie qui garantissent la sécurité et le bien-être de tous : votre chien mangera dans son coin à l’écart des humains, et personne n’approchera sa gamelle tant qu’il n’aura pas terminé son repas !

Que vous choisissiez de gérer le comportement de protection des ressources de votre animal à l’aide d’une éducation positive ou de laisser courir, quelques règles s’imposent :

  • Ne passez jamais outre les signaux d’alarme de votre animal : celui-ci tente de vous prévenir de son inconfort, vous devez le respecter !
  • Ne confondez pas domination et agressivité : un chien qui manifeste son mécontentement ou protège ses ressources est dans son bon droit et ne mérite pas d’être puni.
  • N’insistez pas outre mesure : si votre compagnon ne veut pas partager son jouet favori, alors il vaut mieux le laisser dans son coin au lieu de créer à tout prix une situation conflictuelle.

Tant que votre chien u ne représente aucun danger et ne vous agresse pas spontanément, vous n’avez aucune raison de brimer son instinct en urgence, alors prenez le temps de travailler en douceur avec lui.

La protection des ressources est un comportement normal du chien, qu’il est important de bien comprendre pour adopter les bons réflexes.

En identifiant les causes de cette attitude et en faisant preuve de pédagogie, il est possible de faire disparaître le comportement de protection des ressources chez le chien.

Néanmoins, il vaut parfois mieux privilégier une relation équilibrée entre le maître et le chien, fondée sur un respect mutuel de l’autre, plutôt que de forcer les choses pour tenter de faire de votre animal une véritable peluche.

Votre chien aussi à tendance à protéger farouchement ses ressources ? Posez-nous vos questions ou racontez-nous votre expérience dans les commentaires !

Derniers mots et recommandations

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances à totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé, testé et approuvé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.



banniere question a un educateur canin

banniere forum chien