Mystérieux registre s’il en est, le LOF pose bien des questions aux maîtres novices et aux premiers propriétaires de chiens de race.

À quoi sert le fameux Livre des Origines Françaises ? Faut-il à tout prix y inscrire son chien? Comment confirmer ou enregistrer son chien au LOF ?

Dans cet article, nous répondons à toutes les questions que vous vous posez sur le LOF, son utilité et les modalités permettant d’y inscrire son animal de compagnie !

Genèse et utilisation du LOF

Le LOF, c’est quoi ?

Le Livre des Origines Françaises est un répertoire national listant tous les chiens de pure race pouvant prétendre à un pedigree.

L’inscription au LOF est le seul moyen permettant aux chiens d’être reconnus comme des chiens de « pure race ».

L’intérêt de cette démarche vous semble limité ? Ses objectifs sont pourtant simples : l’appartenance d’un chien à une race permet de préjuger de ses traits de caractère, de son tempérament et de ses aptitudes en se basant sur celles de ses congénères.

De fait, l’appellation « pure race » est un incontournable des éleveurs professionnels souhaitant promouvoir les qualités de leurs chiots.

Ils pourront, par exemple, vanter l’intelligence et l’agilité de leurs Border Collie, ces traits de caractère étant indéniablement reconnus comme des qualités emblématiques de la race.

En somme, enregistrer son chien au LOF permet de certifier ses caractéristiques raciales, tant physiques que mentales.

En extrapolant, cela permet également de prédire les qualités et le tempérament de sa descendance.

Un peu d’histoire

Fondé en 1885 par les créateurs de la Société Centrale Canine, le Livre des Origines Françaises fête en 2019 ses 134 ans.

Sa création s’inscrit dans une volonté des experts et des passionnés de races canines de créer un répertoire permettant de contrôler l’efficience et l’évolution des sélections effectuées.

La possibilité d’avoir un regard complet sur les pedigrees de chaque individu de pure race s’avère en effet essentielle dans une démarche de promotion et d’amélioration des caractéristiques raciales canines.

Pour la petite histoire, le tout premier chien à avoir été inscrit au LOF se nomme Marco et représente fièrement la race des Griffons d’arrêt à poil laineux.

Rôle du Livre des Origines Françaises

Le LOF a principalement pour fonction de recenser les pedigrees de tous les chiens de pure race, nés sur le territoire français et importés.

Il permet ainsi de répertorier et de tracer les origines de tous les animaux de pure race afin de contrôler la bonne évolution de leurs caractéristiques raciales, par exemple en évitant ou corrigeant l’apparition de tares génétiques.


Pourquoi enregistrer son chien au LOF ?

La question du pedigree

Si vous êtes novice en la matière, vous n’avez pas forcément connaissance du concept de pedigree et de ce qu’il implique pour les chiens concernés par l’appellation contrôlée « pure race ».

Le pedigree est un document que l’on peut comparer au livret de famille de votre compagnon à quatre pattes.

Celui-ci atteste de ses origines et des origines de ses ascendants jusqu’à cinq générations depuis 2012, et trois générations pour les chiens inscrits au LOF avant cette date. (1)

En retraçant ainsi la généalogie de votre chien, le pedigree permet à tous de s’assurer de sa légitimité à se faire appeler chien de pure race, certifiant de fait sa conformité aux standards de sa race d’appartenance.

Ainsi, si votre animal est né de parents de pure race, mais n’a pas été inscrit au LOF, il ne peut prétendre à l’appellation « pure race » et se fera plutôt appeler chien de « type race ».

Seule l’obtention d’un pedigree – via l’inscription au LOF – lui permettra d’accéder au statut convoité de chien de pure race.

En outre, le pedigree n’a pas uniquement vocation à légitimer l’appartenance raciale de votre animal, mais permet également d’apprécier son niveau de consanguinité afin de vérifier qu’il n’est pas issu de sélections abusives.

La vente de chiots de pure race

Si vous êtes un éleveur professionnel ou que vous avez l’intention de vendre les chiots de votre compagnon, son inscription au LOF présente alors un intérêt tout particulier.

Les chiots issus de parents de pure race peuvent en effet être vendus à un tarif plus élevé que les chiots de « type race » ou tout simplement issus de croisements.

Le pedigree des chiens reproducteurs permet dans ce cas de certifier que leur progéniture répondra aux standards de la race à laquelle ils sont supposés appartenir.

Sans ce précieux sésame, rien ne garantit qu’un chien « de type Dogue Allemand » pourrait présenter les caractéristiques comportementales et physiques d’un chien « de pure race » Dogue Allemand.

L’absence de visibilité sur la généalogie d’un chien « de type race » ne permet en effet pas de connaître les éventuels croisements intervenus plusieurs générations en amont et pouvant écarter l’animal des standards de sa race supposée.

Les concours et les compétitions

Certains concours de beauté comme d’aptitudes physiques sont exclusivement réservés aux chiens inscrits au LOF.

Enregistrer votre chien au Livre des Origines Françaises vous ouvrira donc les portes d’événements dédiés aux animaux dotés d’un pedigree.

Ce type de démonstration est souvent prisé des éleveurs souhaitant illustrer les aptitudes de leurs chiens qui seront potentiellement transmises à leur descendance.

Les maîtres amateurs peuvent donc souffler : inutile d’inscrire votre compagnon au LOF pour participer à des concours de Canicross ou d’Agility !

La grande majorité de ces événements sont, eux, ouverts aux chiens non enregistrés au Livre des Origines Françaises, et l’absence de pedigree de votre animal ne vous empêchera certainement pas de vous amuser !

La lutte contre l’hypertype et les sélections abusives

Dernier point – et non des moindres ! -, l’inscription de votre chien au LOF permet aux experts de la sphère canine de garder un œil sur les sélections réalisées dans le cadre du maintien des canons des différentes races.

En effet, de nombreux spécimens souffrent malheureusement d’hypertype, un problème directement causé par des sélections abusives réalisées par des éleveurs peu soucieux du bien-être et de la santé de leurs chiots.

Les animaux hypertypés, c’est-à-dire présentant les caractéristiques physiques mentionnées dans les standards de leur race de façon exagérée, sont souvent accablés par de graves problèmes de santé.

Vers la fin du 20e siècle, de nombreux standards de races ont ainsi été corrigés afin de sanctionner durement les chiens hypertypés et de décourager les éleveurs peu scrupuleux à favoriser l’esthétique de leurs chiots au détriment de leur bien-être.

Mon avis : si ce point semble crucial, on peut tout de même se poser la question de son application réelle par les gourous du LOF…

Ceci n’engage bien sûr que moi, mais malheureusement, dans ce domaine, l’argent a depuis bien longtemps pris le dessus sur le bien-être du chien, et de trop nombreux clubs de races appliquent des standards complètement abusifs pour la santé du chien dans l’optique de pouvoir coller aux standards imposés par la SCC et le LOF en matière de critères permettant de gagner des concours. 

Comment enregistrer son chien au LOF ?

Si vous avez adopté un chien de pure race, vous avez la possibilité de l’enregistrer au LOF dès qu’il aura terminé sa croissance, soit à partir de l’âge de 1 an.

En fonction de la situation de votre chien, il existe différentes procédures vous permettant de lui obtenir un pedigree.

Notez que chacune d’entre elles s’effectue auprès de la Société Centrale Canine et engendre des coûts variables selon la race de votre toutou et les démarches à effectuer.

L’inscription provisoire au LOF coûte environ 25 €, et la confirmation d’un spécimen peut aller jusqu’à 60 €.

L’inscription au LOF au titre de la descendance

Cette première méthode est de loin la plus répandue et s’adresse à tous les maîtres qui possèdent un chien dont les parents sont tous deux inscrits au LOF et disposent, de fait, d’un pedigree.

Pour ce faire, il faut au préalable que l’éleveur ait enregistré la portée de votre chiot auprès de la Société Centrale Canine dans les deux mois suivant sa naissance.

Il pourra dès lors vous fournir un certificat de saillie répertoriant le pedigree des deux parents et mentionnant la date de naissance du chiot.

Le certificat de saillie est considéré comme une inscription provisoire au Livre des Origines Françaises qui permet de confirmer le chien une fois adulte.

C’est seulement à partir de l’âge d’un an qu’un jury sera en mesure de déterminer si votre compagnon à quatre pattes répond aux standards décrivant les traits physiques et comportementaux de sa race.

Selon la race de votre compagnon, il est possible que celui-ci doive passer une épreuve de travail pour démontrer ses aptitudes.

Aux termes de la démarche de confirmation, le chien peut se voir refuser l’inscription au LOF s’il ne répond pas pleinement aux exigences de la Fédération Cynologique Internationale.

Lorsqu’une telle situation se produit, l’éleveur est généralement tenu de reprendre – à l’initiative du maître – le chiot qu’il vous a vendu.

L’inscription à titre initial

Cette procédure permet d’enregistrer au LOF un chien répondant à tous les critères du standard de sa race présumée, mais issu de parents sans pedigree.

Un jury d’experts déterminera alors si votre compagnon est, oui ou non, un digne représentant de sa race répondant en tout point aux exigences de celle-ci.

Le cas échéant, il pourrait bien devenir le premier de sa lignée à être enregistré au LOF et pourra engendrer une descendance bénéficiant d’un pedigree.

Ce type de procédure, plus rare que l’inscription au titre de la descendance, est également plus difficile, car le chien concerné doit obtenir a minima la mention « très bien » pour se voir délivrer le précieux sésame.

L’inscription au titre de l’importation

Les chiens importés appartenant à des races non répertoriées au LOF peuvent obtenir un pedigree à condition d’être tout de même reconnus par la Fédération Cynologique Internationale.

Le maître doit alors se procurer un certificat confirmant l’existence de la race présumée de son chien et de sa présence sur le territoire français et dans le monde auprès du Ministère de l’Agriculture.

Un chien de race inconnue ne peut être inscrit au LOF que provisoirement tant que trois générations de la même lignée n’ont pas été confirmées.

Si vous n’avez pas l’intention de faire reproduire votre chien, vous devez certainement douter de l’intérêt de l’inscrire au Livre des Origines Françaises.

Pourtant, il faut garder à l’esprit que le pedigree de votre animal ne servira pas uniquement à vendre ses chiots à un prix plus élevé que celui des chiots issus de croisements.

L’inscription au LOF est importante pour surveiller l’évolution des races, les améliorer et les promouvoir à travers le monde.

Vous n’êtes pas très motivé par l’idée de faire passer votre fidèle compagnon devant un jury ? Tant pis : après tout, le plus important pour votre chien est tout l’amour que vous lui donnez !

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un chien de pure race et vous hésitez à le faire confirmer ? Partagez votre expérience ou posez-nous vos questions dans les commentaires !

Tout savoir sur le LOF : Le Livre des Origines Françaises
5 (100%) 2 vote[s]

Derniers mots et recommandations

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé, testé et approuvé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à des prix jusqu'à 60% moins chers.

Pensez également à lire nos autres articles sur le sujet