Faire un bandage à son chien est parfois nécessaire pour éviter qu’une petite plaie ne s’aggrave.

Malheureusement, c’est bien plus facile à dire qu’à faire, car les bandages ont tendance à glisser sur le poil de l’animal.

De plus, un bandage mal réalisé peut entraîner des complications, que ce soit en créant un garrot ou en provoquant une surinfection.

Cet article fait le point sur l’art de confectionner des bandages, ce qui peut se révéler un point très important pour garantir la santé de votre chien.

Laissez-moi vous accompagner dans l’élaboration d’un pansement efficace, et qui tient !

Qu’est-ce qu’un bandage pour chien ?

Un bandage est un dispositif permettant de maintenir un pansement ou une attelle dans le but de protéger une plaie ou d’immobiliser un membre.

Il existe de nombreuses sortes de bandages différentes, et on peut distinguer les bandages simples des bandages complexes.

Les bandages simples servent à maintenir, au moyen d’une bande, un pansement sur une plaie cutanée, c’est à dire située sur la peau du chien.

Les bandages complexes peuvent, par exemple, servir à réduire une fracture, à immobiliser une épaule luxée ou à aider la peau à se régénérer en cas de brûlure.

Les bandages complexes étant l’apanage des professionnels de la santé, nous nous concentrerons ici sur les bandages simples que les maîtres peuvent avoir besoin de réaliser pour protéger les petits bobos de leurs compagnons à quatre pattes. (1)

Banniere assurances chien



Pourquoi est-ce important de bien réaliser un bandage pour son animal ?

Un bandage mal confectionné ou mal adapté à la blessure concernée peut aggraver la blessure de l’animal, notamment en provoquant un effet de garrot.

Les bandages trop serrés vont en effet couper la circulation sanguine, provoquant l’apparition de complications et de problèmes de santé indépendants de la blessure d’origine.

Les tissus privés de sang peuvent notamment nécroser, et un garrot peut troubler le fonctionnement de la circulation sanguine à un niveau systémique.

De plus, le poil des chiens offrant peu d’accroches, les pansements ont tendance à glisser, ce qui pousse les maîtres à serrer davantage la bande pour tenter de la faire tenir en place.

C’est une très mauvaise idée, le risque de garrot devenant de fait conséquent, alors que la vascularisation de la plaie est très importante pour sa guérison.

Enfin, il faut noter qu’un bandage qui glisse n’est d’aucune utilité, et qu’un bandage constitué de matériaux mal adaptés peut provoquer des surinfections.

Savoir réaliser un beau bandage pour chien est donc un atout de taille pour ne pas risquer d’amocher votre fidèle compagnon plus qu’il ne l’est déjà…

dresser son chien en 15 min par jour



Réaliser un bandage sur mon chien : quel matériel ?

Avant de vous lancer dans la confection d’un bandage pour votre chien, vous aurez besoin de nettoyer la plaie : il vous faudra donc un point d’eau, un produit nettoyant et un produit antiseptique.

Tous les produits pharmaceutiques (désinfectants) ou cosmétiques (savons) que vous utiliserez pour nettoyer la blessure de votre animal doivent être prévus pour les chiens.

Vous aurez également besoin de compresses stériles, d’une bande de crêpe et d’un rouleau de bande adhésive.

Enfin, des ciseaux seront indispensables pour découper la bande de crêpe ou les compresses, afin d’ajuster le bandage et le pansement à la taille du chien et de la plaie.

N’utilisez jamais de coton pour réaliser un pansement, car les filaments de ce matériau ont tendance à se coller à la plaie et à favoriser des infections.

Évitez également les bandes auto-agrippantes, susceptibles de créer des garrots risquant d’endommager la circulation sanguine de votre compagnon à quatre pattes.

Temps nécessaire : 5 minutes.

Faire un bandage sur son chien en 5 étapes faciles

  1. Nettoyer la plaie

    Avant toute chose, il faut vous assurer que la plaie soit parfaitement propre, et que toutes les impuretés aient disparu (terres, sable, etc.).

    Pour ce faire, nettoyez la blessure avec de l’eau tiède, éventuellement savonneuse, et raccourcissez les poils environnants avec un ciseau à bouts ronds.

    Profitez de cette étape pour inspecter minutieusement la plaie : un gonflement, une rougeur, une chaleur ou la présence de pus doit vous alerter et vous pousser à conduire votre animal chez le vétérinaire.

  2. Désinfecter la plaie

    Une fois la blessure de votre chien bien propre et dégagée, appliquez un désinfectant spécifiquement conçu pour les chiens.

    La Bétadine et la Biseptine, bien que destinées aux humains, peuvent également être utilisées sur les animaux.

    À part ces deux produits – que vous trouverez en vente libre dans toutes les pharmacies – n’utilisez pas de désinfectants ou de médicaments pour humains sur votre toutou.

  3. Étape 3 : Panser la plaie

    Lorsque vous aurez nettoyé et désinfecté la blessure de votre animal, vous devrez la protéger des agents pathogènes extérieurs pour minimiser le risque d’infection.

    Pour ce faire, positionnez simplement une compresse stérile sur la plaie, puis passez à l’étape du bandage.

  4. Bander la plaie

    Le bandage sert à faire tenir le pansement (soit la compresse) sur la blessure de l’animal : il ne doit ni presser la plaie ni serrer le chien.

    Le plus simple est bien sûr de bander une patte, mais vous pouvez également panser une plaie au thorax, à l’abdomen ou à la tête de votre toutou en enroulant une bande autour de la partie du corps concernée.

    Dans le cas d’une plaie à l’abdomen ou à la tête, le bandage est bien plus massif que le pansement, ce qui peut donner l’impression qu’il est démesuré par rapport à la gravité de la blessure.

    Ce n’est pas le cas : la longueur de la bande et la taille du bandage ne sont pas fonction de la taille du pansement, et donc de la blessure, mais seulement de la partie du corps à laquelle la compresse doit être fixée.

    Pour réaliser le bandage, enroulez une bande de crêpe autour de la partie du corps de l’animal où est située la blessure en passant sur la compresse.

    Chaque tour de bande doit recouvrir de moitié la bande précédente, et il est inutile de repasser deux fois au même endroit.

    La bande doit être posée et non serrée pour ne pas créer de garrot : l’étape de la fixation vient ensuite !

  5. Fixer le bandage

    Une fois le bandage terminé, fermez-le en collant la fin de la bande de crêpe au reste du bandage à l’aide de bande adhésive.

    Pour fixer un bandage sur une patte blessée, placez de la bande adhésive en haut et en bas du bandage en dépassant de plusieurs centimètres au-dessus et en dessous de la bande de crêpe.

    Attention : la bande adhésive ne doit surtout pas entourer le membre blessé du chien à la manière de la bande de crêpe !

    Il faut, au contraire, la placer de manière perpendiculaire au sens du bandage, c’est-à-dire dans le sens du haut ver le bas (de la croupe du chien vers ses orteils).

    Vous pouvez consolider votre bandage en plaçant deux bandes adhésives en haut et deux bandes adhésives en bas du bandage : une sur la face externe du membre et une sur la face interne.

    Enfin, même si cela peut être tentant, ne fixez jamais la bande adhésive à la peau rasée ou nue de l’animal : la colle est extrêmement irritante et peut occasionner des complications ralentissant la guérison (brûlures, infections, démangeaisons).

    Pour fixer un bandage sur une autre partie du corps du chien, procédez de la même manière, c’est-à-dire en fixant la bande adhésive toujours perpendiculairement par rapport à la bande de crêpe, et en la positionnant à moitié sur la bande et à moitié sur le pelage du chien. (1)

Comment faire face aux frais vétérinaires en cas de maladie ou accident ?

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille vivement de vous pencher sur les assurances pour chiens.

Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, vous pouvez ce comparateur gratuit qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.


dresser son chien en 15 minutes par jour



Comment éviter que mon chien n’enlève son bandage ?

Une fois le bandage bien fixé, il reste à le protéger pour éviter que votre chien ne l’ôte, mais aussi pour qu’il ne soit pas mouillé par les intempéries et souillé par un léchage compulsif ou par la saleté de l’extérieur.

Un bandage situé sur une des pattes de l’animal peut être recouvert d’une chaussette, elle-même fixée avec de la bande adhésive (toujours en prenant soin de ne pas créer de garrot).

Si votre chien passe du temps en extérieur, dans un environnement humide ou par temps pluvieux, il veut mieux opter pour une protection imperméable comme un sac plastique.

Pour protéger un bandage sur le corps de votre chien, vous pouvez l’habiller avec un vieux T-shirt ou un pantalon souple dans lequel vous découperez un trou pour laisser passer la queue.

Enfin, il est parfois nécessaire de mettre une collerette à votre fidèle compagnon s’il se montre vraiment déterminé à lécher son pansement ou à l’arracher.

Il est également possible d’acheter des pansements au goût répulsif, destiné à décourager le chien d’essayer de l’arracher ou de le lécher, mais les animaux les plus téméraires ne se laisseront pas avoir par un tel dispositif. (2)

bandage chien

Questions fréquemment posées par les maîtres sur les bandages pour chien

Pourquoi faire un bandage à mon chien ?

Réaliser un bandage permet de protéger un pansement ou de le faire tenir en place, dans l’optique de couvrir une plaie et de réduire les risques d’infection.

Comment faire en sorte qu’un bandage tienne sur mon chien ?

L’idéal est de fixer le bandage avec de la bande adhésive, en prenant soin de ne jamais créer de garrot pour ne pas causer de complications.

Comment éviter que mon chien ne retire son bandage ?

Protéger le bandage avec un vieux vêtement (chaussette, T-shirt ou pantalon souple) ou un sac plastique est généralement une solution efficace.

Néanmoins, si votre chien est bien décidé à ôter son pansement, la meilleure solution reste de lui mettre une collerette qui l’empêchera tout simplement d’accéder au bandage.

Quel matériel faut-il pour réaliser un bandage sur un chien ?

Le bandage en lui-même ne nécessite qu’une bande de crêpe et de la bande adhésive, mais il doit être posé sur un pansement et une plaie propre.

Il vous faudra donc de l’eau, du savon, du désinfectant, des compresses, une bande de crêpe, une bande adhésive et des ciseaux pour panser correctement la blessure de votre chien.

Réaliser un bandage sur un chien n’est pas un exercice des plus faciles, surtout quand la plaie se situe sur une partie du corps imposante, comme le thorax, l’abdomen ou la tête.

De plus, la longévité du bandage est souvent mise en péril par les chiens qui n’apprécient pas d’avoir quelque chose de collé à leurs poils et feront tout pour s’en débarrasser.

Un bandage bien fait et bien fixé a cependant toutes les chances de durer… Au moins jusqu’au moment de renouveler le pansement !

Vous êtes déjà un expert du bandage pour les chiens, ou bien vous avez encore quelques questions ?

Partagez votre expérience, ou posez-nous vos questions dans les commentaires de cet article !

Derniers mots et recommandations

Aimer et éduquer son chien c'est aussi le protéger contre les aléas de la vie. C'est pourquoi je vous recommande vivement de souscrire à une assurance santé pour chien dès que possible. Cela vous évitera des frais de vétérinaires astronomiques en cas d'accident ou maladie.

J'ai placé, ci-dessous, un comparateur d'assurances à totalement gratuit que j'ai moi-même personnalisé, testé et approuvé.

Vous y trouverez les meilleures offres du marché, à partir de 3,90€ par mois.



banniere question a un educateur canin